La vente en ligne connaît un essor important sur Internet, cependant elle devient de plus en plus saturée en raison du nombre de ventes perpétuelles qui s’écoulent sur la toile. Si auparavant, il est assez facile de vendre ses articles, aujourd’hui la concurrence est partout sur le web quelque soit le produit que l’on propose. Comment mettre en ligne ses produits pour mieux les vendre ?

Règle n°1 : Détaillez-bien vos produits

Proposer un article est une chose, le définir en est une autre. En fournissant des informations biens précises sur le produit à vendre, vous verrez plus de visibilités sur ceux-ci. Pour ce faire, rédigez un descriptif bien détaillé de bien, en mettant les points essentiels. Veillez à ce que la description soit bien explicite pour permettre à l’internaute de visualiser les détails et de le faire éviter de faire un aller-retour sur les messages en vous demandant constamment le contenu produit. Sachez qu’au moment où vous avez décidé de vendre un article, vous avez la responsabilité d’en prendre soin jusqu’à ce qu’il soit vendu. Quoique, dans ce côté-ci, vous avez encore la responsabilité de garantir que l’article soit bien livré chez l’acheteur.

Règle n°2 : Jouer la carte de la livraison gratuite et rapide, et une rétractation légale

Etre livré gratuitement et rapidement, tel que souhaitent communément tous les clients au moment de leur achat. Pour ces deux raisons, les sites marchands fixent des coûts de livraison les plus bas possibles, incluant des délais rapides. Le but de vendre est d’avoir avoir un client fidèle. Dans ce contexte, vous pouvez proposer à l’acheteur en plus d’une livraison gratuite, un délai légal de rétractation de 7 jours. Il peut arriver que l’article ait subi un choc lors de son transport, il appartient d’échanger son produit contre plus impeccable sous diverses conditions.

Règle n°3 : Devenez leur exemple

L’enjeu de bien détailler un produit, c’est que de nombreuses personnes pencheront sur le produit dont vous proposez. Les informations dont vous avez rédigées sur votre article seront des références pour les internautes. Automatiquement, votre annonce passera dans les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Pinterest, Tumblr…) et dont vous n’aurez presque plus besoin de le partager dans une page de vente. Vous verrez que votre article aura plus d’estime au niveau des internautes et particulièrement chez les acheteurs. Pensez à livrer de bonnes informations sur l’article, au risque de paraître dans le buzz du web. Pour en savoir plus, cliquer ici.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’affaire des moines de Tibhirine aura sérieusement mis un coup de gel dans les relations entre la France et l’Algérie. En effet, cette affaire houleuse n’a toujours pas été résolue alors que presque vingt ans se sont déjà écoulés. La question se pose toujours et le mystère reste entier jusque-là. Qui sont les vrais tueurs des moines de Tibhirine ?

Les opérations suite à l’enlèvement

L’enlèvement des sept moines du monastère de Tibhirine, se trouvant à Médéa, 90km au sud de l’Algérie se déroule le 27 mars 1996 vers 1h15 du matin. Le mois suivant la prise d’otage, c’est le silence total, jusqu’à ce que le GIA se manifeste et revendique l’acte. Son émir, Djamel Zitouni demande en échange de la vie des moines un autre émir de son groupement. À l’époque Préfet Marchiani, il est sollicité directement par l’Élysée pour prendre part à cette affaire. En effet, Jean Charles Marchiani avait de bonnes relations avec le gouvernement et des contacts sur place. Mais voilà, 15 jours après la revendication, la France réagit et le gouvernement ne veut rien céder. Ils annonceront leur exécution le 21 mai. Plus tard, les autorités algériennes signalent avoir retrouvé les corps, tout du moins les têtes des moines. Le 4 juin, ils ont été enterrés au monastère.

Une enquête sans fin

L’échec de cette affaire n’a pas arrêté les membres de la famille d’une des victimes, ils ont porté plainte afin qu’une enquête soit ouverte à nouveau pour séquestration et assassinat. Les investigations ont été quelque peu difficiles, le gouvernement algérien faisant barrage sur place. Ce n’est que suite aux révélations d’un ex-membre du GIA repenti, indiquant l’emplacement des corps dont la voie sera libérée pour une enquête sur place. D’autres témoignages conduiront ensuite à se poser la question fatale : qui a vraiment tué les moines de Tibhirine. D’après ces déclarations, différentes hypothèses ont été avancées : soit c’est réellement la GIA, soit ce sont les services secrets Algériens qui ont commis une erreur et qu’ils ont maquillé la mort des moines avec l’aide de la GIA, soit une troisième option, les tirs à mitraillettes venant d’un hélicoptère qui aurait pris l’endroit de la détention des moines pour un bivouac à djihadiste qu’il fallait éliminer, les moines tués par erreur. Autant d’affirmations dont la véracité ne sera jamais prouvée jusque-là. Dernière nouvelle pour l’implication de Jean-Charles Marchiani dans cette affaire, il a été entendu en tant que témoin par un juge d’instruction algérien.

La toiture est un des éléments les plus fonctionnels et indispensables d’une maison. Elle assure plusieurs fonctions essentielles à la mise en place d’une garantie sur la tranquillité et le confort des occupants du lieu. Le rôle le plus considéré étant la protection de l’ensemble du bâti contre les intempéries et les différents éléments extérieurs. En outre, la toiture assure l’étanchéité notamment à l’air et à l’eau de pluie ainsi qu’une isolation à toute épreuve. Hormis son rôle protecteur, la toiture est aussi un élément de décoration qui apporte une touche esthétique à l’habitat. Or, pour bénéficier de tous ces avantages, il faut d’abord assurer que la pose de la toiture soit impeccable.

Faire appel à un professionnel pour la pose toiture

Solliciter l’intervention d’un spécialiste est sans doute une alternative avantageuse. Les raisons sont les suivantes. D’abord l’installation d’une toiture que ce soit en rénovation ou en construction neuve nécessite un savoir-faire particulier. Ensuite, la personne qui effectue la pose toiture doit maitriser les techniques et les différentes méthodes utiles pour la pose. A titre d’exemple, pour une exécution de qualité, il faut réaliser une véritable étude des travaux en effectuant plusieurs calculs sur la pente du toit. Différents facteurs viennent définir celle-ci à savoir le nombre de versants, l’exposition au vent ou aux intempéries, les dimensions de la structure, ou encore la hauteur du pignon. Il est également nécessaire de veiller à ce que les matériaux et les isolants soient aménagés selon des dispositions précises et optimisées.

Un choix de matériaux plus judicieux

Les matériaux choisis sont les éléments-clés qui définissent le rendu final et les performances de la toiture. Faire le bon choix du matériau est donc primordial. Dans tous les cas, il doit correspondre aux exigences de qualité concernant notamment la capacité de résister au vent, aux chocs, l’imperméabilité et la robustesse. Parmi les matériaux disponibles, on peut opter pour le bois, le zinc, la tuile, la lauze, l’ardoise etc.
Cependant, il ne faut pas oublier qu’on ne puisse choisir un matériau sans consulter les règles qui régissent la commune où l’on se trouve. En effet, dans certains territoires, on exige ou on prohibe l’usage de certains matériaux. Il est alors impératif de reconnaître ces réglementations au préalable afin d’éviter les problèmes avec la mairie. De toute façon, avant d’entreprendre des travaux (rénovation, réparation ou autres), il faut toujours effectuer une demande d’autorisation auprès de la commune.
Voir ce site pour plus d’informations.

Jean Charles Marchiani est une figure politique connue de tous, spécialement pour ses différentes participations, à succès, dans différentes affaires de prise d’otage. Comme toute carrière, celle de Jean Charles Marchiani a connu des hauts et des bas significatifs qui l’auront quand même conduit vers une place confortable avant sa retraite. En quelques mots, son parcours peut tout de même être qualifié de réussite à différent niveau.

Les succès qui ont marqué sa carrière

Jean Charles Marchiani était avant tout un homme d’affaire, après son service au sein des services secrets français. En effet, il a intégré le secteur privé après avoir passé des années au sein de la SDECE devenu DGSE plus tard. La rencontre de Charles Pasqua changera sa carrière et l’orientera ainsi vers une tout autre direction. En effet, il devient conseiller et chargé de mission dans le cabinet du ministre de l’Intérieur de l’époque qui n’est autre que ce dernier. Il participera ainsi à la libération d’otages dans différentes affaires comme les captifs du Liban ou encore les pilotes de Bosnie. Jean Charles Marchiani se retrouve ensuite nommé à la place de préfet exerçant dans le Var qu’il occupera avec succès pendant quelques années. Il entre ensuite sur la scène politique en se lançant dans une carrière de député européen où son parti lui obtient un siège qu’il occupera pendant la durée de tout son mandat.

Son plus grand échec

Jean Charles Marchiani a rarement connu l’échec dans sa carrière professionnelle. Étant un homme de tempérament et de poigne, il réussit à venir à bout des situations les plus délicates. Sauf une fois, dans l’affaire des moines de Tibhirine. C’est en 1996 que le drame se produit. 7 moines sont enlevés dans leur monastère un 27 mars très tôt le matin. Un mois après c’est la GIA qui revendique l’enlèvement et demande l’élargissement d’un des émirs du groupe emprisonné par le gouvernement français. Il sera sollicité par l’Élysée dans cette affaire après une recommandation de Charles Pasqua. Malheureusement, pris entre Jacques Chirac et Alain Juppé, il sera désavoué pour ensuite échouer dans sa mission. Les moines seront retrouvés quelques jours plus tard décapités. L’affaire des moines de Tibhirine a sans aucun doute été le plus gros fiasco de sa carrière, en dépit du fait que cela n’ait pas été sa faute à proprement dit. En effet, les relations avec Alain Jupé qui était le premier ministre à l’époque n’étaient pas au beau fixe en ces temps là.

Durant l’été comme en hiver, on peut toujours profiter les bienfaits du spa ou du jacuzzi depuis chez soi. En effet, les gens aiment tous de se baigner chez soi à leur guise et profiter du moment de détente. Au cas où l’idée de créer une piscine ne vous intéresse pas notamment, une autre solution s’impose dont la mise en place d’un spa à votre résidence. À tout moment, vous pourrez alors bénéficier du spa chez vous pour profiter du bien-être et de l’hygiène. Cet article vous dévoile tous les intérêts de cet outil ainsi que certains points à prendre en compte pour pouvoir en profiter pleinement.Lire la suite de

Vous sentez que quelque chose ne vas pas très bien, vous avez mal au dos, dans le ventre ou sur la poitrine. Vous ne savez pas ce que c’est, quelle est votre premier réflexe ? Le premier réflexe de tout Homme sensé est d’aller voir un docteur, et ce docteur est généralement un docteur généraliste, il aura pour mission de vous diagnostiquer pour permettre un début de soin, s’il a circoncis le problème et qu’il estime que c’est un peu plus grave, il aura le devoir de vous guider dans une branche de la médecine plus spécialisée. Bref, il jouera un double rôle, celui du soigneur et celui d’une aiguille de la boussole.Lire la suite de

L’hallux valgus est une pathologie qui touche toutes les tranches d’âge de la population, elle est très connue comme étant une déformation de l’avant pied, plus précisément du gros orteil. Une déformation qui entraine l’apparition d’une bosse osseuse située sur le bord interne de l’avant pied. Généralement, cette déformation débute entre l’âge de 40 et 50 ans. Selon les études, cette anomalie morphologie est aggravée par la marche, notamment chez les sujets féminins. Chez les patients, hommes et femmes, souffrant de cette maladie, le gros orteil ne pourra plus assurer sa fonction de propulsion du corps vers l’avant. Ce rôle sera alors assuré par les autres orteils, et la contrainte exercée entraine l’apparition de douleurs localisées.Lire la suite de

Tout comme votre cuisine ou votre salon, le jardin peut aussi être arrangé selon vos envies et  votre personnalité. En fait, il est une vraie source d’inspiration et d’imagination pour être plus fonctionnel, voilà pourquoi  il peut être indispensable de lui offrir un décor zen et élégant pour flatter les sens. Un jardin bien embelli peut devenir un espace qui manifeste de la chaleur et de l’enthousiasme dans la cordialité, que ce soit un potager ou un jardin d’ornement. Cependant, il convient de bien sélectionner les accessoires et les outillages permettant  d’apprécier un résultat satisfaisant.Lire la suite de

Depuis quelques années les dirigeants ont opté pour une politique de décentralisation du pays de telle sorte à diviser les tâches pour dire simple et à répartir le pouvoir. La répartition de ce pouvoir ne veut en aucun cas dire morcèlement de la légitimité de l’état mais, un suivi plus poussé de chaque partie de la France et développement à la source des problèmes. Cette répartition s’est de telles sortes à mettre en place des préfets dans chaque région du pays mais également dans chaque département. Pour chaque département donc se fera attribuer un représentant de l’état sous le nom de préfet de département.Lire la suite de

Durant les cours à son école de comptabilité ou le jour de la création de son entreprise, Benjamin Bitton était-il conscient qu’un jour, il allait concurrencer les grosses pointures de la téléphonie mobile ? Ce n’est pas assez sûr ! En effet, l’idée ne l’a sûrement pas traversé l’esprit. C’est uniquement plus tard qu’elle a commencé à faire son chemin, lors d’une rencontre avec le grand marché parisien des mobiles. C’est là qu’est né son désir d’ouvrir sa propre boutique.

Sim+ : oser et aller plus loin avec ses rêves

Benjamin Bitton n’ouvrira pas tout simplement une quelconque boutique. Non, il ira bien au-delà de tout cela. Il concrétisera son rêve. Le diplôme d’expert comptable en poche, il a décidé de tester ses compétences auprès de deux grandes entreprises, notamment GSM Express et Golden Telecom. Après avoir mis en épreuve ses expériences et son savoir-faire dans le domaine des affaires commerciales, Benjamin Bitton franchit le pas en 2000 en devenant un véritable leader ayant peaufiné sa stratégie commerciale. Son objectif est de remettre à la lumière du jour les anciennes méthodes comme les techniques de porte à porte. Ainsi, pour innover, il a décidé de lancer un call-center délocalisé au Maroc dans le but de tenir ses engagements budgétaires. Son entreprise SIM+ voit alors le jour et connaît un véritable succès auprès des utilisateurs de téléphonie mobile du fait que ses tarifs sont très attractifs.

Sim+, la plus grande concurrente des géants de la téléphonie mobile

Dans le but de se faire une place confortable sur le marché et afin de réaliser un chiffre d’affaires stable, Benjamin Bitton achète en gros des minutes de communications téléphoniques auprès des géants comme SFR et les revend ensuite à des prix beaucoup plus bas. Les forfaits qu’il propose sont ajustés et adaptés aux petits budgets et des portables « entrée de gamme » sont aussi mis à la disposition de la clientèle. De ce fait, son réseau progresse rapidement et attire chaque jour de nouveaux abonnés.

Sim+ se démarque des grosses pointures de la téléphonie mobile comme SFR, Orange ou Bouygues Telecom en proposant à la clientèle des forfaits illimités à des prix très concurrentiels. Ainsi, avec un déclic d’avance, Benjamin Bitton a su innover les techniques commerciales dans le domaine de la téléphonie mobile. Par ce geste, il est reconnu comme étant l’auto-entrepreneur qui a eu le plus de succès en un rien de temps en proposant une marque émergente et innovante dont les petits budgets vont plébisciter.