La personnalité de la marionnette Guignol

Un artiste en bois et en tissus

Si l’on peut décrire facilement le costume et la physionomie de Guignol, il est impossible de rendre, par des paroles, ses gestes et ses mines. Il faut les avoir vus. Les bons mots qu’il dit sont toujours cent fois moins drôles que les mimiques qui les accompagnent.

grand guignol

Il a de l’esprit dans tout son corps, jusqu’au bout de ses ongles, plus encore que dans sa tête. Pour quelqu’un qui n’a pas de jambes et dont le bas du corps est enveloppé d’une longue robe, c’est un personnage singulièrement alerte, on peut voir l’ami guignol avec son manipulateur sur ce site web. Il danse, se trémousse tout aussi bien qu’un autre et ses cérémonieuses courbettes sont si bien inclinées jusqu’à terre qu’elles ressemblent à des plongeons.

Guignol est l’ami des enfants

Il a des trépignements de colère qui font trembler tout son corps et certes, à ce moment il est terrible. Quand il a fait une faute et qu’on la lui reproche, il a une façon de cacher sa tête derrière son bras tout à fait comique. Comme les autruches, il s’imagine de la sorte se rendre invisible. Un acrobate n’aurait pas plus de légèreté et de désinvolture. Il tourne sur lui-même comme une toupie lorsqu’il veut confier rapidement une réflexion au spectateur, sans que son interlocuteur l’entende.

marionnettiste

Quant à son rire, qui secoue tout son corps et le contorsionne, il est si communicatif qu’il a bientôt fait de gagner tous les enfants, on l’a vu très récemment à Nice dont le lien est ici. Enfin, c’est merveilleux de voir avec quelle dextérité il manie les objets comme un artiste en chair et en os dont on peut en voir un ici. Il n’a pas son pareil pour faire un déménagement, sans rien brise. Que de fois aussi l’avons-nous vu faire son lit sur le bord du castelet, dépliant les draps sur la paillasse qu’il avait d’abord soigneusement remués pour la rendre plus confortable. On ne cesse de le dire c’est une légende que ce Guignol et à Lyon c’est devenue une vedette.

Laisser un commentaire