Tout savoir sur le crédit d’impôt développement durable

Le crédit d’impôt développement durable (CIDD) est un avantage fiscal qui s’adresse aux propriétaires ou locataires qui réalisent des travaux pour l’isolation des fenêtres et portes. Conditions, taux et démarches, voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

Le crédit d’impôt développement durable, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un dispositif fiscal proposé aux propriétaires et locataires qui souhaitent faire l’acquisition de fenêtres et portes vitrées isolantes. Un particulier qui souhaite changer ses fenêtres peut ainsi déduire une partie de ses dépenses de ses impôts.

Précisons toutefois que seules les dépenses liées au produit sont concernées. En effet, le coût de la main d’œuvre pour la livraison et la pose n’est pas pris en compte dans le calcul du crédit d’impôt.

Au niveau des taux de crédit, ces derniers ont été revisités depuis 2014. Ainsi, vous pouvez compter 15% de crédit d’impôt si vous réalisez une seule action ou 25% si vous effectuez un bouquet de travaux.

Petite particularité pour les fenêtres : il est impératif de réaliser 2 travaux simultanément pour pouvoir prétendre au crédit d’impôt fenêtre de 25%.

Quelles sont les conditions pour en profiter ?

Au niveau du demandeur, il est impératif d’être propriétaire (non bailleur) ou locataire et être fiscalement domicilié en France. Dans le cas d’une demande du CIDD pour une seule action, le revenu fiscal de référence de son foyer ne doit pas dépasser un certain plafond (en savoir plus).

Concernant le logement, les travaux doivent impérativement être effectués pour une maison individuelle ou un appartement. De plus, ce dernier doit être la résidence principale du demandeur et doit au minimum avoir 2 ans d’ancienneté.

Enfin, les travaux doivent être effectués par le fournisseur des matériaux.

Quelles procédures pour le demander ?

Les démarches à suivre sont très simples. Pour demander le CIDD, il suffit de remplir une ligne sur sa déclaration d’impôt. Veillez aussi à conserver la facture de l’entreprise qui a fournit les matériaux et réalisé les travaux, car vous devez pouvoir être en mesure de justifier votre demande auprès du Trésor Public.

Laisser un commentaire