Comment choisir un parasol forain de qualité ?

Le parasol est avant tout un emblème (ou presque), mais aussi un accessoire presque tout aussi important que les produits qu’on expose et qu’on vend sur un marché forain. En effet, celui-ci protège à la fois les produits mais aussi vous et vos clients, non seulement des rayons du soleil mais aussi des intempéries. Commerçant débutant ou confirmé, vous êtes dans tous les cas à la recherche d’un matériel fiable, pratique et durable. Aussi, comment choisir un parasol forain de qualité ? En général, trois grands points sont à prendre en compte.

Une structure bien solide

La structure représente bien entendu la base d’un parasol (encore appelé parapluie forain), et c’est à ce niveau qu’il faudra avant tout baser son choix. De manière générale, l’on peut rencontrer trois types de matériau pour la structure, à savoir le plastique, le bois et l’aluminium. Tout le monde est au courant que le plastique est assez fragile, en plus d’être léger. C’est notamment pourquoi les parasols en plastique sont beaucoup moins adaptés à un marché. Quant aux parasols en bois, ils sont beaucoup plus esthétiques, mais assez lourds, donc beaucoup moins pratiques. En revanche, les parasols en aluminium sont plus légers et solides. Tout dépendra alors de vos besoins.

Quelle matière pour la toile ?

Ensuite, on a la toile, autrement dit l’élément qui vous protègera des rayons du soleil et des intempéries. Ici, le mieux reste une toile en coton, mais il faut également mettre le prix. Après, on a les toiles en polyester qui conviennent mieux aux usages domestiques. A noter que les couleurs sur cette matière ont tendance à partir vite. Ce qui n’est pas vraiment top pour attirer les clients. Quant aux toiles à l’acrylique, elles offrent l’avantage de sécher rapidement. Le choix devra donc se faire entre les toiles en coton et celles en acrylique.

Quel pied pour votre parasol ?

Pour un marché forain, le mieux sera toujours d’avoir un parasol d’une certaine envergure. Dans ce sens, un parasol muni d’un mât central sera beaucoup plus stable. Ceci dit, le mât central peut gêner au niveau de l’installation (où le placer par rapport à votre vitrine). Le parasol décentré (ou suspendu ou excentré) quant à lui, offre beaucoup plus de place exploitable, en plus d’offrir un look plus « moderne ». Il peut également être orienté grâce à des manivelles, en fonction de l’orientation des rayons du soleil. L’inconvénient est que le vendeur se trouvant derrière la vitrine est souvent moins protégé.

Et pour finir, une piste rapide pour faire des économies sur l’achat de son matériel de marché.

1 commentaire

  1. Article très intéressant, merci. Il est vrai que le choix des matériaux est primordiale, et que les prix varient considérablement en fonction de ça ! Les parasols les moins chers finissent bien souvent à la poubelles après quelques usages. Investir dans un parasol en aluminium et coton vaut vraiment la peine !

Laisser un commentaire