Comment effacer ses dettes rapidement

Être endetté est une situation particulièrement déplaisante qui vous causera beaucoup de tracas et des nuits blanches. Pour vous en sortir, commencez par faire une introspection sur les raisons qui vous ont conduit à ce point. Revoir votre budget et ajuster vos dépenses seront vos premiers réflexes. Une vision claire et nette de votre situation financière est aussi préconisée. Dans ce qui va suivre, on vous parlera de l’endettement et des solutions possibles pour vous défaire de vos problèmes de dettes.

Lire la suite de

disjoncteur


Un disjoncteur différentiel est un dispositif qui a pour rôle d’assurer une protection électrique optimale dans une habitation. Il joue une double fonction dans un circuit électrique: il protège l’installation contre les courts-circuits et garantit le bon fonctionnement du système électrique, en cas de rupture de courant. Généralement, il est utilisé pour protéger les occupants de la maison contre les risques d’électrocution.

Dans cet article, on va vous montrer comment installer un disjoncteur différentiel.

Qu’est-ce qu’un disjoncteur différentiel ?

Un disjoncteur différentiel est un interrupteur différentiel qui se distingue par son pouvoir de flèche et qui assure une protection contre le courant de court-circuit. Le principe d’un dispositif différentiel à courant résiduel est de comparer les intensités sur tous les conducteurs qui passent à travers le disjoncteur en question. Dans une installation monophasée, il compare l’intensité qui circule dans le conducteur de phase, également, celle du conducteur de neutre. Il s’agit d’un moyen de protection des usagers qui réduit  les risques d’électrocution en détectant les fuites de courant à la terre.

Le disjoncteur différentiel est basé sur un principe distinct : dans une installation électrique normale, le courant électrique qui se traverse par un conducteur doit ressortir par l’autre. Dans une installation monophasée, si le courant  du conducteur neutre différent de celui dans le conducteur de phase au départ du circuit, il existe évidement une fuite.

Les différents types de disjoncteur différentiel 

De nombreux types de disjoncteurs différentiels qui répondent à des besoins distincts sont disponibles dans le marché.  En effet,  il est essentiel d’avoir toutes les informations à propos de ceux-ci pour savoir quel disjoncteur différentiel on doit choisir. En réalité, on rencontre des disjoncteurs :

  • De type A : C’est le type de disjoncteur le plus performant destiné pour assurer la protection des circuits électriques du lave-linge, de la plaque de cuisson et du point de recharge d’une véhicule électrique.
  • De type AC : C’est le type de disjoncteur le plus reconnu, destiné pour protéger les circuits de l’installation tels que les prises de courant, les éclairages, le four, le chauffage…
  • De type F : Il s’agit d’un disjoncteur différentiel destiné pour protéger les appareils qui procurent une sensibilité aux micro-coupures électriques comme les ordinateurs et des autres outils informatiques comme le congélateur et le système d’alarme. 

Installation d’un disjoncteur différentiel : La démarche à suivre

Généralement, le disjoncteur différentiel doit être installé sur le tableau électrique, entre le circuit électrique à protéger et le disjoncteur principal. Pour réussir cette mission, il suffit de suivre une démarche bien particulière.

  • Commencer par couper le disjoncteur principal sur OFF afin d’éviter tout risque d’électrocution.
  • Vérifier si le courant est coupé en utilisant un multimètre.
  • Ouvrir le capot du tableau et repérer l’emplacement prévu pour les disjoncteurs.
  • Installer le disjoncteur en clipsant le haut et le bas jusqu’au entendre petit clic.
  • Poser la manette en position OFF et fixer les fils du circuit à protéger sur les bornes prévues du diapositif.
  • Allumer successivement le disjoncteur principal et le disjoncteur différentiel pour tester la réussite de l’opération.

La réalisation d’une installation d’un disjoncteur différentiel demande une attention particulière. Si on n’est pas certain d’avoir les connaissances et savoir-faire nécessaires, il est toujours recommandé de confier les travaux électriques à un Electricien Nice dans l’objectif d’éviter les risques d’électrocution.

L’hydratation du calcium et du magnésium donne un résiduel appelé l’amiante. C’est un isolant thermique qui à cause de son fort risque respiratoire et cancérigène fut interdit depuis 1997. L’analyse de la présence de l’amiante dans un environnement se faire sur quatre étapes à savoir :

Stratégie d’échantillonnage, prélèvements et réception des filtres

Cette étape permet de déterminer le nombre de prélèvements à faire. Les conditions de la réalisation de ces prélèvements sont aussi connues à ce stade. Lesdits prélèvements doivent être élaborés en fonction de l’évaluation des risques. Cette évaluation des risques est fournie par l’employeur. La stratégie d’échantillonnage est alors déterminée en prenant compte de trois (3) facteurs que sont : la nature des travaux à effectuer, les matériaux concernés et le processus du travail.

Les différents prélèvements sont effectués sur plusieurs périodes de l’activité. À cet effet, chaque prélèvement doit avoir une durée entre 4 heures et 24 heures. Le débit d’air prélevé est variable dans les milieux industriels et dans les édifices publics.

En ce qui concerne la réception des filtres, les membranes ayant fait objet de prélèvement de poussières sont conditionnées dans un emballage individuel jetable. Chaque emballage comporte une identification.

Les filtres et les fiches de renseignements sont rendus au laboratoire, pour servir de preuve entre la structure chargée d’effectuer le prélèvement et le laboratoire. La fiche doit alors comprendre les éléments suivants :

• Le numéro d’identification

• Le numéro du dossier

• L’identification du demandeur

• L’identification du travailleur

• La date du prélèvement

• La date de l’envoi

• Le volume d’air prélevé

• Le type de contrôle

• La méthode d’analyse utilisée : META, MOCP, MEBA

Méthode META

L’analyse de l’amiante en laboratoire permet de préciser le nombre de fibres d’amiante que contient l’air prélevé. C’est donc un comptage microscopique. On peut donc utiliser la méthode META (Microscopie Électronique à Transmission équipée d’un Analyseur en dispersion d’énergie des rayons X) suivant les normes NF X 43 – 050. À prendre en compte pour analyse, toute fibre dont le rapport longueur sur la largeur est supérieur à 3. La méthode META requiert au moins 4 ouvertures de grilles et qu’au moins 2 d’entre elles soient examinées. Le comptage des fibres est continu jusqu’à ce que le nombre minimum de grilles soit atteint ou que 100 fibres aient été comptées.

Après analyse, les échantillons analysés sont conservés par le laboratoire sur une durée de 10 ans au moins. Et le rapport final d’analyse doit contenir les informations suivantes :

• L’identification du filtre

• Les heures de prélèvement

• Le débit de prélèvement (initial et final), le débit moyen

• L’identification du lieu et du travailleur ayant effectué le prélèvement

• La date de prélèvement

• Le volume d’air prélevé

• La sensibilité d’analyse

• La concentration de fibre/litre

• Le résultat en fibre

• Les limites inférieures et supérieures

• Le type de matériau

• Natures et dimensions d’amiante

• Technique mise en œuvre

• L’environnement zone de travail.

• APR (Appareil de Protection Respiratoire)

En conclusion, la méthode META n’est pas la seule méthode d’analyse d’amiante. Il y a également la méthode MOLP (Microscopie Optique à Lumière Polarisée) selon la méthode MDHS 77 et la méthode MEBA (Microscopie Électronique à Balayeur équipée d’un analyseur en dispersion d’énergie de rayons X) suivant la méthode VDI 34.92.

L’isolation thermique est une technique qui permet de contrer les pertes d’énergie rendant la maison inconfortable. Le but est de faire profiter de la chaleur lors des périodes d’hiver et de la fraîcheur lors des saisons d’été. Cette technique est d’une réelle solution pour divers foyers qui dispose d’un habitat présentant des déperditions de chaleur. Cependant, il faut savoir que ces problèmes exposent  des indices qui serviront d’alerte. Ces signes démontrent qu’il est temps d’analyser sa maison et d’octroyer une bonne isolation à son logement. Pour cela, divers points sont à connaître.

Lire la suite de

La sécurité de notre maison passe aussi par le bon état de nos serrures. De ce fait, elles méritent une attention particulière pour que l’on puisse se rester serein en tout temps chez soi. En effet, au fil du temps, une serrure peut se dégrader plus ou moins rapidement en fonction de la qualité de cette dernière. Et quand elle est de mauvaise qualité, un usage fréquent peut l’endommager et quand cela arrive, il faut procéder à une réparation par divers moyens. Seulement, une simple réparation peut ne pas suffire pour qu’une serrure puisse assurer sa fonction en tout temps.

Lire la suite de


Prendre son temps avant de choisir votre voiture d’occasion

Acheter une nouvelle voiture qu’elle soit neuve ou d’occasion est souvent une source d’excitation. Mais au lieu de vous précipiter sur le premier véhicule qui vous plait, il vaudrait mieux prendre votre temps. Cela vous évitera de tomber dans certains pièges et il est même possible qu’une meilleure opportunité se présente à vous par la suite.

Lire la suite de

tsilavo ranarison welcome fortinet accelerate

Fortinet Accelerate est une conférence mondiale qui se tient chaque année pour rassembler les utilisateurs et les partenaires de Fortinet. Le but de cet évènement était de fournir des informations pertinentes et de favoriser les échanges avec les participants afin de faire face aux défis qui relèvent de la sécurité. Cette année, Accelerate 19 s’est tenu du 8 au 11 avril 2019 en Floride, au Walt Disney World Swan and Dolphin Resort. De nombreuses sociétés reconnues dans la sécurité des réseaux et de la technologie ont sponsorisé le salon Fortinet.

Lire la suite de

Le succès dans l’entrepreneuriat tient à beaucoup de chose, mais somme toute commence par une idée. Entreprendre signifie ainsi ouvrir sa propre voie et mettre en œuvre son idée. Plus facile à dire qu’à faire certes, mais grâce aux conseils d’entrepreneurs avisés et généreux en conseils comme Tsilavo Ranarison, CEO de la société NextHope Madagascar, les jeunes peuvent se remettre en question pour savoir s’ils ont ce qu’il faut pour être un entrepreneur à succès ayant une grande motivation personnelle, une compréhension de ce qu’il fait et sachant prendre des risques. D’autres caractéristiques seront également abordées, mais il est important de préciser qu’elles peuvent s’acquérir et être développées au fil du temps pour améliorer la réussite en entreprise.

Lire la suite de

A la tête d’un empire, Tija est l’exemple d’un travailleur acharné et ambitieux. En effet, son parcours mérite largement qu’on s’intéresse à lui. Fier de ses origines, il mise tout sur la richesse incroyable et la variété de la culture « Malagasy ».

Le départ

Orphelin d’origine malgache, Tija à quitté le pays depuis son plus jeune âge et réside aujourd’hui en France avec ses parents adoptifs. On le connait principalement comme étant le fondateur et le PDG du groupe Malagastar. A l’origine, il s’agissait d’un site internet destiné à promouvoir le talent « Malagasy » partout dans le monde. Et avec un dur labeur, on peut dire que Tija, récolte aujourd’hui les savoureux fruits du succès.
Visionnaire et ambitieux, Tija, n’apportant que peu d’intérêt à l’école, décide de se lancer et ce malgré les dire et les conseils de ses professeurs. Du haut de ses 18 ans, il entre dans le domaine de la musique en tant que « beatmaker ». En 2013, il se fait connaître en France grâce à sa collaboration avec le groupe « The Misy’z ». Et c’est là que tout a commencé.

Lire la suite de