Les nouveaux codes de beauté

soin des pieds la ciotat

Les codes de beauté actuels sont en constant mouvement, tant au niveau des produits que l’on utilise que sur les effets recherchés par le plus grand nombre. Quels sont donc les artisans de l’ombre qui s’occupent de solutionner toutes les demandes en termes de beauté ?

Les artisans de beauté

Outre ceux qui s’occupent personnellement des traitements purement dits dans les différents centres de beauté qui sont légion, il existe des artisans de l’ombre qui ont permis ces transformations. Il s’agit notamment de scientifiques qui n’ont de cesse que de développer des formules qui au final seront testés puis mis en vente. En grande partie financés par les compagnies de cosmétique et autres géants du métier, ils sont les auteurs de toutes les évolutions et les révolutions qui secouent régulièrement les produits de beauté. Ils sont en constante quête de nouvelles formules qui pourraient leur rapporter une renommée méritée.

Puisqu’il s’agit de produits qui vont être appliqués sur des corps humains, il est utile de procéder à toute une batterie de tests avant toute commercialisation. Cela peut prendre de nombreux mois car il peut y avoir des effets indésirables qui méritent d’être analysés et traités. Les soins des pieds à la Ciotat suivent donc toute une procédure qui vise à minimiser tous risques une fois mis en vente. Ce mode procédural est donc une assurance pour l’utilisateur final d’appliquer des produits qui ne représentent aucun risque pour sa santé et qui auront l’effet désiré et indiqué sur le contenant.

Un rendu plus esthétique

La mise en place des différents composants qui sont la base même d’un produit de beauté se fait loin des regards et généralement dans des laboratoires. Le packaging lui se fait en concertation avec de nombreuses branches commerciales. L’équipe marketing est en charge de repérer les tendances du moment afin d’offrir la meilleure image possible. A ce stade, la production n’est pas encore lancée car même le contenant, flacon ou autre boîte se doit de suivre une logique esthétique stricte.

Les infographistes et autres artistes sont mis à contribution pour définir la nature de l’étiquette. En ce sens, elle se doit de contenir toutes les informations techniques légales et sur une autre face généralement attirer le consommateur et l’inciter à l’achat. Une campagne publicitaire plus ou moins poussée pour le lancement et la vulgarisation du produit se fait alors en accord avec toutes ces parties prenantes. L’utilisateur lambda aura alors l’impression que tous ses souhaits auront été exaucés par la première marque qui lancera la nouvelle formule testée sur un souci de beauté donné.

Laisser un commentaire