À la découverte du royaume des Khmers

Terre de dépaysement et d’aventure, le Cambodge est une destination de l’Asie du Sud-Est le plus convoité par les backpackers. Ces derniers sont des voyageurs hors du commun, car ils sont en permanence à la recherche d’un sentiment de liberté et d’authenticité. Ainsi, ils disposent d’une grande capacité d’adaptation particulière durant leurs parcours au royaume des Khmers. Ainsi, ces aventuriers peuvent partir en toute confiance à la découverte de ce pays fascinant où temples, pagodes et portes sacrées sont reliés par les eaux du grand fleuve Mékong. Afin de réaliser ce périple, il suffit d’emprunter un circuit à la carte et exhaustif qui passe par Phnom Penh jusqu’à Siem Reap en passant par Battambang. Ce voyage est idéal pour tous ceux qui adorent les temples d’Angkor, la croisière en bateau sur le fil du Mékong ou encore la rencontre avec des habitants des eaux. À l’évidence, cette excursion promet aux passionnés de voyage une expérience inédite à ne pas manquer.

Visiter Phnom Penh et ses alentours

En général, la visite du Cambodge commence toujours par la découverte de sa capitale Phnom Penh. Celle-ci se démarque de par ses grandes avenues bordées d’arbres et de frangipaniers ainsi que son monument de l’Indépendance. Cet édifice, érigé en 1958 pour commémorer la fin du protectorat français, constitue un emblème phare du tourisme au Cambodge. Durant ce voyage en Asie, le passage dans un monastère abritant le Wat Phnom demeure incontournable. Après avoir sillonné la ville de Phnom Penh, cap maintenant vers Kompong Thom pour une immersion dans le monde du Cambodge profond. En effet, cette petite virée conduit vers un village khmer, Boping, qui garantit aux vacanciers un dépaysement total hors des grandes voies touristiques. Ici, il est possible d’explorer les paysages en canoë ou en pirogue, de s’initier à la pêche à l’épervier ou tout simplement de poser des filets sur la rivière. Aussi, cette balade mène à la découverte du poumon de Cambodge, le Tonle Sap. Ce lac alimente des centaines de milliers de pêcheurs et bénéficie d’un écosystème riche et impressionnant.

L’Angkor Thom, la Grande Cité

Afin de percer les mystères d’Angkor, les routards peuvent commencer leur visite via l’Angkor Thom, baptisée la Grande Cité. Elle accueille la terrasse du Roi lépreux, une plateforme qui met en avant de charmantes figures sculptées d’apsaras. En poursuivant ce périple, les amateurs d’aventure seront également éblouis par la terrasse des Éléphants. Dans le portail sud de l’Angkor Thom se situe le magnifique Temple Bayon. Il s’agit d’un endroit enchanteur agrémenté de 54 gigantesques tours illustrées par 216 visages d’ Avalokitésvara, Bouddha de la compassion. À cela s’ajoute le passage au temple envahi par la jungle, Ta Prohm. Celui-ci est découvert par l’explorateur français Henri Mouhout et reste aussi un immanquable durant cette expédition. Pour terminer en beauté cette excursion, rien de tel que de découvrir le temple d’Angkor Vat, celui-ci est classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

spacer

Leave a reply

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.