Pourquoi faut-il affacturer une opération commerciale ?

Souscrire un contrat d’affacturage permet d’éviter les impayées grâce à la garantie crédit incluse dans le contrat. La société d’affacturage prend en charge la gestion du poste clients et vous décharge des contraintes administratives. La société d’affacturage finance les créances sous 24 ou 48 heures et vous permet d’éviter des décalages de trésorerie. Il est à noter qu’il y  a de nombreux autres avantages à affacturer une opération commerciale.

De quels avantages jouissez-vous avec le factoring ?

Les avantages que présente le système de factoring s’appliquent surtout à l’entreprise qui y a souscrit. En effet, l’affacturage comprend trois services adossés à la cession de créances commerciales : il permet de béné­ficier d’un ­financement anticipé, d’un recouvrement professionnel et d’une assurance-crédit protégeant l’entreprise des défaillances de ses débiteurs.

Dans les cas les plus fréquents, l’intervention d’un affactureur dans une affaire de créance se manifeste surtout quand il y a négligence de la Loi de Modernisation de l’Économie ou LME du 1er janvier 2009. Cette loi fixe le délai maximum de paiement fournisseur à 45 jours en fin de mois, ou 60 jours à partir de la date d’émission de la  facture.

Lorsque ce cas de figure se présente, la solution de l’affacturage s’impose souvent afin d’éviter les circuits bancaires traditionnels. Le factor s’engage alors à effectuer le recouvrement d’une majeure partie de la créance, mais l’entreprise cliente en dispose au bout de 24 à 48 heures. De plus, l’externalisation du poste clients décharge l’entreprise des contraintes administratives liées à la gestion des comptes

Les types d’affacturage possibles en entreprise

En principe, les affactureurs proposent toujours 3 types d’affacturage possibles aux entreprises. Il y a l’affacturage confidentiel, l’affacturage notifié et la subrogation.

La première option est un mode de financement ou l’on conserve jalousement le secret professionnel afin que le client de l’entreprise ne sache pas que sa dette fasse l’objet d’un factoring. Ce qui vous permet de garder la stabilité de vos relations avec lui et aussi vis-à-vis de votre environnement extérieur. Cela inclus aussi que vous préserverez votre image.

La seconde option permet à une entreprise de céder la créance à un factor tout en en informant ses clients. Toutefois, elle garde la main sur le recouvrement, puisqu’elle conserve la totalité de la gestion du poste client.

Enfin, la subrogation implique que le client n’a aucun droit de régler sa facture directement auprès de son fournisseur. À cet effet, la société d’affacturage ouvre un compte courant qui lui permet d’encaisser les factures de son client. Lorsque vous voudrez alors souscrire à un factoring, cliquez ici afin de connaître l’alternative qui vous convient le mieux.

1 commentaire

  1. Bonjour,
    Les recours les plus fréquents à l’affacturage concernent les fournisseurs qui connaissent des retards de paiement, c’est un fait, mais aussi tous ceux qui ne peuvent attendre les délais légaux de paiement par manque de trésorerie sur leurs comptes courants.
    Cordialament

Laisser un commentaire