Benjamin Bitton, le David de la téléphonie mobile

Benjamin Bitton ne se serait jamais douté de ce qu’il allait devenir quand il a quitté sa ville natale après ses études. En effet, rien ne prédestinait ce jeune bordelais à devenir une figure incontournable dans le domaine de la téléphonie mobile low cost, plus encore, il a joué à David contre Goliath avec les grands noms de ce domaine. Depuis sa première entreprise, il n’a cessé de chercher à se développer un peu plus chaque jour.

Benjamin Bitton, un jeune bordelais destiné à devenir expert-comptable

Benjamin Bitton choisit une filière d’étude simple, celle de la finance et de la comptabilité, comme la plupart de ses amis. Il passe ainsi quelques années à l’université avant de décrocher son diplôme. Il ne cherche pas cependant à trouver un emploi à Bordeaux, sa ville natale, animé par un puissant sentiment pour sa compagne, mais aussi par le désir de voir autre chose, il suit ainsi sa copine à Paris. Arrivé sur les lieux, il découvre ainsi à quel point le domaine de la téléphonie mobile a évolué à Paris et commence à s’y intéresser de près. Contre toute attente, il ne devient pas non plus un expert comptable, il veut sa propre boutique et commence son chemin vers son rêve en devenant un animateur pour une équipe commerciale, puis un directeur d’agence puis fonde sa première société.

Quand il joue à David contre Goliath

Benjamin Bitton, jeune entrepreneur bordelais fonde sa première entreprise, CAAC, qui vendait des forfaits en faisant du porte à porte, aidé par un call center aussi. Avec le chiffre d’affaires incroyable qu’il réussit à faire, Benjamin Bitton fait quelques économies et fonde ensuite SIM+qui devient la terreur des grandes enseignes de la téléphonie mobile. En effet, avec des forfaits à bas prix, Sim+ séduit une grosse partie de la clientèle, ce qui commence à agacer les géants de ce secteur à l’époque. Ils font ainsi en sorte que Sim+ aligne les prix avec eux, ne réussissant pourtant pas à intimider ce jeune entrepreneur. En effet, Benjamin Bitton ne se laisse pas compter par les menaces de ces grands opérateurs qui font en sorte de lui mettre des battons dans les roues. Même en alignant les prix avec eux, Sim+ a continué à proposer des forfaits abordables à ses clients au fil des années. Encore aujourd’hui avec les quelques forfaits que le MVNO propose, Benjamin Bitton réussit encore à rester fidèles à ses principes low cost.

Laisser un commentaire