Ce qu’il faut savoir avant l’adoption d’un animal en refuge FAAA

Par le souci de bien-être des animaux domestiques comme les chiens ou les chats, les refuges d’animaux ont été mis en place et ils ont connu un grand succès depuis sa création. Mais la plupart de ces refuges accueillent plusieurs espèces animales comme les rongeurs ou les chevaux… C’est un endroit idéal pour adopter un animal, car le nouveau maître y trouvera le nouveau compagnon adapté à ses besoins, son environnement et sa situation financière. Pour ce faire, il convient de savoir quelques formalités édictées par le refuge comme la FAAA (fondation assistance aux animaux).

Les formalités à respecter

Premièrement, avant d’adopter un animal, la visite au refuge est de la nécessité en vue de faire la rencontre physique entre l’adoptant et l’animal. Pour cela, il faut prendre un rendez-vous avec le refuge et communiquer avec les bénévoles afin d’obtenir leurs conseils concernant votre sélection. Cela dit, il se peut que l’animal que vous appréciez ne corresponde pas à votre condition de vie, votre maison, votre situation familiale ou à votre budget… Alors pour éviter toute erreur, consacrez au moins une à deux heures sur le lieu afin de mieux connaître votre nouvel animal notamment son caractère, sa nourriture, son âge ou encore pour savoir l’endroit où vous allez le placer. À noter que c’est vous qui devra s’occuper de l’animal non pas quelqu’un d’autre. Si un enfant mineur veut faire l’adoption, il doit être accompagné de leurs parents.

Souvent, les animaux qui se trouvent dans les refuges sont tous vaccinés et tatoués. Dans ce contexte, l’adoptant devra participer financièrement aux contrôles vétérinaires de l’animal durant l’adoption. Les frais pour les soins vétérinaires sont largement variés selon un refuge, l’espèce, l’âge et le sexe de l’animal. Mais en général, cela oscille entre 50 à 250 euros. Concernant les pièces justificatives, il faut présenter une pièce d’identité, un justificatif de domicile et parfois un certificat d’assurance civile ou une fiche de paie (adoption de chien). La FAAA est à votre disposition pour fournir d’autres informations nécessaires sur ce point.

Pourquoi autant de formalités exigées ?

N’oubliez pas que les refuges ont pour rôle d’accueillir les animaux délaissés, mais aussi de leur découvrir un maître responsable qui ne va pas à nouveau les quitter par caprice ou tout simplement par changement d’humeur. Les responsables de ces refuges veulent alors s’assurer que le nouveau propriétaire de l’animal souhaite assumer sa responsabilité vis-à-vis de ce dernier. Par ailleurs, ils désirent connaître si la mode de vie et la situation familiale de l’adoptant sont conformes à l’animal concerné. La Fondation assistance aux animaux est l’une des associations à but non lucratif sur qui on peut s’informer concernant la procédure d’adoption.

Laisser un commentaire