Data Center : Regain de popularité des solutions de refroidissement par eau

Système de refroidissement par eau

Les techniques de refroidissement par air restent encore à ce jour très populaire au niveau des data center. On ne peut ignorer cependant le regain de force des solutions de refroidissement par eau qui sont de plus en plus incontournable, en tenant en compte la montée de la puissance des data centers. Dans l’ancienne génération de l’informatique, l’eau était le moyen utilisé par défaut pour garder un ordinateur au frais. Au XXIe siècle, il revient en force après s’être fait soufflé par les techniques de refroidissement par air. En effet, à mesure que l’électronique s’améliorait et que les ordinateurs devenaient de plus en plus petits, le refroidissement par air devenait la norme.

Informations utiles sur la solution de refroidissement par eau

Mise en œuvre et installée correctement, l’eau à entre 50 et 1000 fois plus que l’air la capacité à évacuer la chaleur. L’eau est donc de loin plus efficace pour refroidir les points chauds dans les data centers. Bien que le refroidissement par eau basé sur CPU ne soit pas particulièrement nouveau en soi, la nouveauté est que les systèmes fonctionnent maintenant à une pression négative, de sorte que l’eau est aspirée dans le système plutôt que pompée. Si le système présente une fuite, de l’air est aspiré plutôt que de l’eau. Les capteurs surveillent le système en permanence afin que, le cas échéant, les administrateurs en soient immédiatement informés et puissent prendre les mesures qui s’imposent.

Le refroidissement par eau a mûri au point que les fuites ne devraient plus poser autant de problèmes qu’auparavant. Les data centers peuvent utiliser les échanges thermiques de porte arrière en tant que systèmes autonomes. Ainsi, en cas de fuite, ils sont tous contenus dans le système sans risque que l’eau ne pénètre dans un équipement électrique. Même en tant que système passif (c’est-à-dire qu’aucun air forcé n’est utilisé), IBM et d’autres affirment qu’un tel système peut extraire 60% de la chaleur d’un rack haute densité de 33 kW. Utilisés dans un rack scellé autonome, les échangeurs de chaleur de porte arrière peuvent permettre de réaliser des économies considérables par rapport à la mise en place de nouvelles unités CRAC ainsi qu’à un refroidissement ciblé.

La solution de refroidissement par air, une stratégie à l’efficacité aléatoire

La majorité des propriétaires de data centers étudient des moyens d’économiser de l’énergie tout en maintenant un refroidissement adéquat grâce à l’utilisation d’une circulation d’air plus ciblée utilisant la dynamique des fluides et l’imagerie thermique. Les défauts de la climatisation deviennent plus apparents. Ce n’est tout simplement pas très bon comme moyen de transfert de chaleur. La densité des équipements de data centers ayant augmenté, l’utilisation de grands ventilateurs a diminué par manque d’espace.

Il en va de même pour la capacité de déplacer les grands volumes d’air nécessaires dans l’équipement. En tant que gaz, la conductivité thermique de l’air est médiocre, de sorte que des moyens supplémentaires sont nécessaires pour transférer la chaleur de sa source dans l’air même. Par conséquent, les ailettes doivent être attachées aux points chauds afin de maximiser la surface disponible pour le transfert de chaleur loin de l’équipement.

Parmi les autres approches similaires, on trouve le refroidissement par évaporation par rideau de chute (méthode dans laquelle l’air est forcé directement à travers un rideau de chute d’eau et refroidi par échange d’énergie par évaporation) dans les climats chauds, ainsi que le refroidissement direct de l’eau des rivières dans les climats froids.

Avec l’équipe de Tsilavo Ranarison, CEO de NextHope Madagascar, profitez des meilleurs conseils concernant les data centers, leur installation et la solution de refroidissement la mieux adaptée pour une utilisation optimale.

Laisser un commentaire