Interdit bancaire, surendettement : comment s’en sortir ?

L’on aimerait tous mener une vie paisible et sans soucis, mais malheureusement il y a certaines personnes pour qui les difficultés financières sont plus importantes. Ces personnes se retrouvent souvent dans une situation d’interdit bancaire et/ou de surendettement. Mais alors, comment sortir de telles situations ?

L’interdit bancaire : une situation délicate mais contournable

Etre dans une situation d’interdit bancaire, c’est être privé de la possibilité d’émettre des chèques pendant 5 ans et de se voir limiter tous les moyens de paiements, les découverts bancaires, etc. Si cela vous arrive, c’est parce que vous avez émis un chèque sans provision et que vous n’avez pas régularisé la situation malgré la mise en demeure de votre banque. A partir de ce moment, cette dernière demande votre inscription au FCIP et vous devenez interdit bancaire.

Sachez que cette situation est très délicate dans la mesure où vos retraits d’argent sont très limités et systématiquement vérifiés afin de s’assurer que vos moindres faits et gestes soient raisonnables. Il faut savoir alors qu’il est tout à fait possible de sortir de l’interdit bancaire. Pour cela, il vous faudra solder toutes vos dettes et en apporter les justificatifs à la banque.

Soit vous réglez vos créanciers en liquide et vous récupérez les chèques sans provision pour les ramener à la banque, soit vous venez à la banque pour effectuer un versement sur votre compte et vous contactez vos créanciers pour leur annoncer qu’ils peuvent désormais toucher à nouveau leur chèque. Cela va de soi, il vous sera difficile de trouver un crédit pour payer ces dettes. Il faudra alors vous tourner vers d’autres solutions pour trouver l’argent nécessaire.

Par exemple, vous pourrez vous rapprocher de vos proches et leur demander de vous prêter de l’argent, ou alors recourir à un crédit hypothécaire de votre maison ou de votre appartement.

Sortir du surendettement : une question d’organisation

Si vous avez souscrit des crédits par le passé et que vous ne parvenez plus à les payer, on dit que vous êtes dans une situation de surendettement. Votre banque a donc déjà signalé la Banque de France pour qu’elle vous inscrive dans le FICP ou Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers. A partir de ce moment, vous êtes alors fiché FICP comme personne insolvable.

Forcément, vous aurez beaucoup de difficultés à trouver un crédit dans cette situation, que ce soit un crédit à la consommation ou un crédit à long terme comme un crédit immobilier. Effectivement, les banques n’ont plus confiance dans la mesure où vous représentez trop de risques d’impayés : si le seuil d’endettement recommandé lors de la souscription d’un crédit est de 33.3%, vous êtes probablement bien au-delà puisque vous êtes surendetté.

Si vous souhaitez contourner ce problème, il vous faudra trouver d’autres moyens pour solder vos dettes. Par exemple, vous pourrez vous tourner vers un prêt hypothécaire ou encore vers les institutions spécialisées dans les rachats de crédits. En effet, le rachat de prêt vous permet de rembourser toutes vos dettes sur une période plus longue, avec des mensualités réduites mais des taux d’intérêts plus importants.

Lorsque vous aurez fini de solder tous vos crédits, votre banque enverra alors une notification à la Banque de France pour vous radier du fichage, et vous pourrez alors retrouver une vie financière normale ainsi que tous vos avantages auprès des établissements financiers.

1 commentaire

  1. Merci beaucoup pour les conseils. Juste un petit bémol pour nos amis lecteurs: le mieux à faire quand on est surendetté, c’est de ne pas attendre trop longtemps pour agir, avoir le courage d’ignorer sa honte, d’aller directement à la Banque de France et de présenter son dossier de surendettement car ce n’est qu’à ce coût là qu’on se dégagera de cette spirale infernale et fatale de l’endettement et retrouvera petit à petit, le sentiment de dignité que nous croyons sûrement avoir perdu et le devoir de ressentir pour ressauter et rebâtir sa vie.

Laisser un commentaire