Isolation de sa maison : les points à connaître

L’isolation thermique est une technique qui permet de contrer les pertes d’énergie rendant la maison inconfortable. Le but est de faire profiter de la chaleur lors des périodes d’hiver et de la fraîcheur lors des saisons d’été. Cette technique est d’une réelle solution pour divers foyers qui dispose d’un habitat présentant des déperditions de chaleur. Cependant, il faut savoir que ces problèmes exposent  des indices qui serviront d’alerte. Ces signes démontrent qu’il est temps d’analyser sa maison et d’octroyer une bonne isolation à son logement. Pour cela, divers points sont à connaître.

Signes d’une mauvaise isolation

Une mauvaise isolation se traduit par divers signes. Les savoir vous servira à prendre des précautions rapidement ou bien à trouver une solution, de préférence une solution octroyée par un spécialiste de l’isolation thermique 91 par exemple.

Quand la maison est mal isolée, vous ressentirez un grand inconfort, car il se trouve que la température de votre habitat présente une mauvaise répartition. C’est un signe que l’isolation de la demeure est faible ou aucune isolation n’a été faite. Dans ce genre de circonstance, la température de chaque pièce de votre maison sera variée. Il existe des pièces qui sont très froides, ce qui vous incommodera beaucoup en période d’hiver. Cette mauvaise répartition de la chaleur peut venir de votre chauffage. Celle-ci n’arrive plus à distribuer la chaleur de manière normale. Dans certains cas, la température qui se trouve dans votre intérieur suit la même température de l’extérieure.

L’autre signe qui permet de suspecter une mauvaise isolation c’est les plafonds et les murs froids. Vous le saurez par le seul fait de les toucher. En outre, le symptôme d’une demeure mal isolé est la présence d’humidité. Vous constaterez la manifestation des moisissures sur les angles de vos plafonds.  À part cela, une mauvaise isolation présente aussi des signes d’une mauvaise isolation phonique. Les bruits provenant de l’extérieur se font énormément entendre. Et puis, l’indice qui doit vous mettre également la puce à l’oreille est votre facture de chauffage qui augmente de manière inhabituelle.

Encore beaucoup d’autres indices existent, mais il faut savoir que certains d’entre eux peuvent venir d’autres causes. C’est pourquoi il est nécessaire d’établir un diagnostic précis. Et pour se faire, il est recommandé de faire appel à un professionnel en isolation thermique 91. Doté de savoir-faire et d’expérience dans le domaine de l’isolation thermique 91, il est le seul à pouvoir analyser de manière précise les symptômes et les causes de la mauvaise isolation de votre demeure. Ainsi, il pourrait octroyer des solutions adaptées à votre problème.

 Les éléments à savoir pour l’isolation de sa maison

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE

Avant toute chose, il faut évaluer la performance énergétique de votre résidence. Déterminer la consommation énergétique permet d’avoir une liste des travaux à effectuer pour rétablir les problèmes de pertes de chaleur, s’il y en a bien sûr. Ce DPE doit être réalisé par un expert certifié notamment en RGE qui s’équipe de matériels également certifiés. Ainsi, non seulement l’analyse de votre maison sera établie de manière précise, mais en plus son intervention vous offrira l’occasion de demander différentes aides tels que l’éco prêt à taux zéro ou encore le crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Les parties causant la mauvaise isolation d’une maison

En effet, les déperditions de chaleur générées par une mauvaise isolation de maison peuvent venir de plusieurs parties d’une demeure. Par exemple le toit et les combles. Ceux-ci figurent d’ailleurs en première liste, car la déperdition de chaleur qu’ils engendrent atteint les 30 %. En étant bien isolées, ces parties occasionnent une facture de chauffage très réduit. Puis, il y a également les murs, le taux de déperdition qu’ils peuvent entraîner atteint les 25%. Cette partie peut être isolée de deux manières, à l’intérieur ou par l’extérieur. Ensuite, il y a les fenêtres qui font perdre au moins 10% de la chaleur. En outre, il y a le sol. Si celui-ci est froid, vous allez devoir trouver le moyen de réchauffer au maximum l’espace touché. Dans ce cas, les équipements de chauffage fonctionneront constamment ce qui aura un impact considérable sur votre facture.

Les méthodes d’isolation

En décidant d’isoler votre maison, sachez qu’il y a deux possibilités de le faire, le réaliser par l’intérieur ou bien par l’extérieur de la demeure.

  • Isolation intérieure

Cette méthode d’isolation a pour but de poser sur les murs intérieurs une couche d’isolant quelque peu épaisse pour empêcher ces façades de laisser échapper la chaleur. Dans la majorité des cas, cette technique est utilisée dans les bâtiments neufs. Elle a la capacité d’octroyer une excellente performance énergétique. La réalisation des travaux est de manière rapide et le coût de cette technique est très accessible par rapport à l’isolation par l’extérieur.

Toutefois, comme les travaux se feront à l’intérieur, aucun occupant ne doit s’installer dans la maison. Un déménagement le temps de finir les travaux est donc requis. De plus, toute la décoration de votre demeure sera à refaire. Et les installations électriques devront être déplacées. Votre logement sera sens dessus dessous comme on dit. Mais ce qui est le plus désagréable c’est que l’espace de votre intérieur se retrouvera réduit.

  • Isolation extérieure

Cette technique fait en sorte d’éliminer les ponts thermiques en mettant en places des matériaux isolants sur les façades. Contrairement à l’isolation intérieure, l’intérieur de votre demeure restera intact avec l’isolation extérieure. Vous pouvez occuper votre maison lors des travaux. De plus, un ravalement de façade ne peut être un obstacle pour ce type de technique d’isolation. Cependant, les bémols c’est que la façade extérieure sera modifiée, la toiture aussi d’ailleurs. Et il est nécessaire de découvrir les règles d’urbanisme de votre commune pour vous informer des différentes paperasses que cette isolation thermique 91 peut vous soumettre.

Les matériaux isolants

De multiples matériaux isolants existent sur le marché. Il convient certes de les connaître, mais la liste est trop longue pour tous les citer. Face à cela, le choix de ces matériaux doit revenir au professionnel en isolation thermique 91, car seul un expert connaît au bout des doigts leurs caractéristiques, leurs points forts et faibles pour les adaptés aux types de travaux à réaliser.

Alors, sachez qu’on peut classer les matériaux isolants en 6 catégories. On distingue l’isolant en laine minérale comme le verre cellulaire, la laine de verre ou de roche. Puis, les isolants polystyrènes comme le polystyrène expansé PSE par exemple. Ensuite, les isolations en laines végétales comme la laine de bois ou la laine de chanvre. En outre, les isolants animaux tels que la laine de mouton. Les isolants sous vide et l’isolant mince existent aussi.

Laisser un commentaire

Cet article compte : 91 vues