Avec la dominance de l’utilisation de la carte bancaire comme moyen de paiement par les consommateurs dans la plupart des commerces, il est devenu indispensable de s’équiper en conséquence. Dans ce contexte, il est essentiel de bien analyser son activité ou son commerce afin de définir au mieux ses besoins et choisir son terminal de paiement électronique et sa technologie en fonction de ces derniers. En effet, les fabricants ont développé différentes technologies pour les terminaux de paiement électroniques afin de s’adapter au mieux aux spécificités de chacun qui diffèrent grandement d’un établissement à l’autre et d’un professionnel à l’autre. Petite revue des terminaux de paiement électroniques disponibles sur le marché.

Un modèle de TPE particulier pour les professionnels de santé

S’il est une population qui a des besoins très spécifiques en matière de terminal de paiement électronique, c’est sans aucun doute celle des professionnels de santé comme les médecins, les infirmiers ou encore les orthophonistes et les kinésithérapeutes. En effet, ces derniers doivent pouvoir non seulement se faire régler les actes qu’ils pratiquent qu’il s’agisse de soins ou de consultations, mais doivent également télétransmettre les feuilles de soins concernant ces actes à l’assurance maladie par le biais d’un lecteur de carte Sésam vitale. Prenant en compte cette particularité, les fabricants ont ainsi conçu un terminal permettant à la fois la lecture des cartes vitales, mais aussi celle des cartes bancaires et compatibles avec les logiciels de télétransmission indispensables aux professionnels de santé. Par ailleurs, étant donné la mobilité fréquente de ces professionnels qui peuvent consulter aussi bien au sein de leur cabinet qu’à domicile, il était nécessaire de prévoir un appareil doté d’une technologie permettant de se connecter à distance. 

Les différentes technologies des Terminaux de Paiement Electronique

Tous les besoins des commerçants et professionnels n’étant pas identiques, il était essentiel pour les entreprises commercialisant les TPE de pouvoir proposer des modèles s’adaptant à chaque situation. On peut ainsi distinguer trois grandes familles de technologie sous-tendant le fonctionnement des terminaux de paiement électroniques. : RTC, ADSL et 3 G. Les terminaux de paiement électroniques RTC sont les premiers à être apparus sur le marché, ils fonctionnent en s’appuyant sur le réseau France Télécom classique et nécessitent donc une ligne et un abonnement France Télécom. Les commerces n’ayant qu’un faible débit de transactions réalisées à l’aide de cartes bancaires peuvent tout à fait se satisfaire de cette technologie efficace, quoique quelque peu ancienne. D’ailleurs, la plupart du temps les commerces disposent d’une box ADSL et se tournent de fait vers des terminaux de paiement électroniques IP/ADSL à la fois rapides, performants et d’un coût très abordable. Enfin, les professions les plus mobiles comme les taxis ou encore les commerçants se déplaçant sur les foires et les marchés se tourneront plutôt vers la technologie 3G qui s’appuie sur le réseau 3G pour permettre d’effectuer des encaissements partout.

Faire de la lecture offre de très nombreux avantages. La plupart du temps, cette activité se pratique pendant la journée, mais il arrive également que vous ayez envie de lire le soir. Et pour pouvoir bien vous concentrer sur votre livre, votre dossier ou encore vos cours, vous aurez besoin d’un bon éclairage. La lampe de lecture devient dans ce cas un accessoire indispensable.

Lire la suite de

disjoncteur


Un disjoncteur différentiel est un dispositif qui a pour rôle d’assurer une protection électrique optimale dans une habitation. Il joue une double fonction dans un circuit électrique: il protège l’installation contre les courts-circuits et garantit le bon fonctionnement du système électrique, en cas de rupture de courant. Généralement, il est utilisé pour protéger les occupants de la maison contre les risques d’électrocution.

Dans cet article, on va vous montrer comment installer un disjoncteur différentiel.

Qu’est-ce qu’un disjoncteur différentiel ?

Un disjoncteur différentiel est un interrupteur différentiel qui se distingue par son pouvoir de flèche et qui assure une protection contre le courant de court-circuit. Le principe d’un dispositif différentiel à courant résiduel est de comparer les intensités sur tous les conducteurs qui passent à travers le disjoncteur en question. Dans une installation monophasée, il compare l’intensité qui circule dans le conducteur de phase, également, celle du conducteur de neutre. Il s’agit d’un moyen de protection des usagers qui réduit  les risques d’électrocution en détectant les fuites de courant à la terre.

Le disjoncteur différentiel est basé sur un principe distinct : dans une installation électrique normale, le courant électrique qui se traverse par un conducteur doit ressortir par l’autre. Dans une installation monophasée, si le courant  du conducteur neutre différent de celui dans le conducteur de phase au départ du circuit, il existe évidement une fuite.

Les différents types de disjoncteur différentiel 

De nombreux types de disjoncteurs différentiels qui répondent à des besoins distincts sont disponibles dans le marché.  En effet,  il est essentiel d’avoir toutes les informations à propos de ceux-ci pour savoir quel disjoncteur différentiel on doit choisir. En réalité, on rencontre des disjoncteurs :

  • De type A : C’est le type de disjoncteur le plus performant destiné pour assurer la protection des circuits électriques du lave-linge, de la plaque de cuisson et du point de recharge d’une véhicule électrique.
  • De type AC : C’est le type de disjoncteur le plus reconnu, destiné pour protéger les circuits de l’installation tels que les prises de courant, les éclairages, le four, le chauffage…
  • De type F : Il s’agit d’un disjoncteur différentiel destiné pour protéger les appareils qui procurent une sensibilité aux micro-coupures électriques comme les ordinateurs et des autres outils informatiques comme le congélateur et le système d’alarme. 

Installation d’un disjoncteur différentiel : La démarche à suivre

Généralement, le disjoncteur différentiel doit être installé sur le tableau électrique, entre le circuit électrique à protéger et le disjoncteur principal. Pour réussir cette mission, il suffit de suivre une démarche bien particulière.

  • Commencer par couper le disjoncteur principal sur OFF afin d’éviter tout risque d’électrocution.
  • Vérifier si le courant est coupé en utilisant un multimètre.
  • Ouvrir le capot du tableau et repérer l’emplacement prévu pour les disjoncteurs.
  • Installer le disjoncteur en clipsant le haut et le bas jusqu’au entendre petit clic.
  • Poser la manette en position OFF et fixer les fils du circuit à protéger sur les bornes prévues du diapositif.
  • Allumer successivement le disjoncteur principal et le disjoncteur différentiel pour tester la réussite de l’opération.

La réalisation d’une installation d’un disjoncteur différentiel demande une attention particulière. Si on n’est pas certain d’avoir les connaissances et savoir-faire nécessaires, il est toujours recommandé de confier les travaux électriques à un Electricien Nice dans l’objectif d’éviter les risques d’électrocution.

stategie marketing

Promouvoir une entreprise, une marque, un produit ou un service est un exercice extrêmement difficile, notamment lorsque l’entreprise en question ne bénéficie pas d’un budget marketing conséquent. La publicité requiert un investissement financier important et récurrent, fermant ainsi la porte à un grand nombre d’entreprises.  L’utilisation des objets publicitaires est particulièrement efficace lors du lancement d’une nouvelle entreprise ou d’un nouveau produit

Connaissez vos clients et définissez votre public

La société a besoin de connaître ses clients et son public cible pour créer son plan marketing. Ce plan marketing doit être conçu pour atteindre directement le public cible, c’est-à-dire les personnes qui consommeront les produits et services fournis par l’entreprise. Par conséquent, il est important de procéder à une analyse de marché constante et détaillée pour comprendre quand et comment votre client cherche à acheter votre produit ou service. De cette façon, vous pouvez vous efforcer de répondre aux besoins de vos clients afin qu’ils consomment votre produit ou service, soient satisfaits et fidèles à votre marque.

Connaître et analyser la concurrence

Il est très important de connaître les autres entreprises qui se trouvent sur le marché et de connaître les points positifs et négatifs des produits et services proposés par celles-ci, afin de les comparer avec les vôtres. Après la connaissance de votre concurrence, ajouter des différentiels par des produits et des services afin de gagner plus des consommateurs. Déterminer la position des produits sur le marché afin de consolider la marque en créant une image qui montre la différenciation des produits et des services et de démarquer la concurrence.

porte cle

Les objets publicitaires  comme un argument marketing

La communication par l’objet est une arme marketing efficace et très prisée des entreprises. L’utilisation d’objets publicitaires reste une excellente manière de séduire les prospects et de fidéliser les clients. Le marketing est avant tout la manière dont les gens vendent votre marque et vos produits. Les actions marketing visent à développer une plus grande interactivité entre l’entreprise et le client et, par conséquent, à obtenir de plus grands avantages concurrentiels. Cette science de marketing est étroitement liée à une autre façon de concrétiser les  efforts de l’entreprise. La promotion  a toujours eu le pouvoir de contrôler le marché.  Les campagnes publicitaires reliées des idées d’une manière innovante et créative pour inciter le consommateur, ajouté de la valeur et visibilité pour les marques.

Obtenir une publicité efficace par la personnalisation des produits

Les objets personnalisé sont tangibles et restent toujours dans la  vie quotidienne du destinataire même après leur remise. Ainsi  vos messages publicitaires, vos  logos ou marques sont toujours rappelés de manière positive. La personnalisation de ces  produits est un processus qui vise à adapter le plus précisément possible la communication, l’offre ou le service à chaque consommateur.  Et c’est le moment de l’intégrer dans votre stratégie marketing afin de vous démarquer de la concurrence. Les goodies entreprise particulièrement imprimés sont extrêmement populaires pour les entreprises car ils sont souvent soutenir la promotion de vente. C’est pourquoi, la personnalisation des objets publicitaires augmente la visibilité de l’entreprise et renforce la relation avec les partenaires.

L’hydratation du calcium et du magnésium donne un résiduel appelé l’amiante. C’est un isolant thermique qui à cause de son fort risque respiratoire et cancérigène fut interdit depuis 1997. L’analyse de la présence de l’amiante dans un environnement se faire sur quatre étapes à savoir :

Stratégie d’échantillonnage, prélèvements et réception des filtres

Cette étape permet de déterminer le nombre de prélèvements à faire. Les conditions de la réalisation de ces prélèvements sont aussi connues à ce stade. Lesdits prélèvements doivent être élaborés en fonction de l’évaluation des risques. Cette évaluation des risques est fournie par l’employeur. La stratégie d’échantillonnage est alors déterminée en prenant compte de trois (3) facteurs que sont : la nature des travaux à effectuer, les matériaux concernés et le processus du travail.

Les différents prélèvements sont effectués sur plusieurs périodes de l’activité. À cet effet, chaque prélèvement doit avoir une durée entre 4 heures et 24 heures. Le débit d’air prélevé est variable dans les milieux industriels et dans les édifices publics.

En ce qui concerne la réception des filtres, les membranes ayant fait objet de prélèvement de poussières sont conditionnées dans un emballage individuel jetable. Chaque emballage comporte une identification.

Les filtres et les fiches de renseignements sont rendus au laboratoire, pour servir de preuve entre la structure chargée d’effectuer le prélèvement et le laboratoire. La fiche doit alors comprendre les éléments suivants :

• Le numéro d’identification

• Le numéro du dossier

• L’identification du demandeur

• L’identification du travailleur

• La date du prélèvement

• La date de l’envoi

• Le volume d’air prélevé

• Le type de contrôle

• La méthode d’analyse utilisée : META, MOCP, MEBA

Méthode META

L’analyse de l’amiante en laboratoire permet de préciser le nombre de fibres d’amiante que contient l’air prélevé. C’est donc un comptage microscopique. On peut donc utiliser la méthode META (Microscopie Électronique à Transmission équipée d’un Analyseur en dispersion d’énergie des rayons X) suivant les normes NF X 43 – 050. À prendre en compte pour analyse, toute fibre dont le rapport longueur sur la largeur est supérieur à 3. La méthode META requiert au moins 4 ouvertures de grilles et qu’au moins 2 d’entre elles soient examinées. Le comptage des fibres est continu jusqu’à ce que le nombre minimum de grilles soit atteint ou que 100 fibres aient été comptées.

Après analyse, les échantillons analysés sont conservés par le laboratoire sur une durée de 10 ans au moins. Et le rapport final d’analyse doit contenir les informations suivantes :

• L’identification du filtre

• Les heures de prélèvement

• Le débit de prélèvement (initial et final), le débit moyen

• L’identification du lieu et du travailleur ayant effectué le prélèvement

• La date de prélèvement

• Le volume d’air prélevé

• La sensibilité d’analyse

• La concentration de fibre/litre

• Le résultat en fibre

• Les limites inférieures et supérieures

• Le type de matériau

• Natures et dimensions d’amiante

• Technique mise en œuvre

• L’environnement zone de travail.

• APR (Appareil de Protection Respiratoire)

En conclusion, la méthode META n’est pas la seule méthode d’analyse d’amiante. Il y a également la méthode MOLP (Microscopie Optique à Lumière Polarisée) selon la méthode MDHS 77 et la méthode MEBA (Microscopie Électronique à Balayeur équipée d’un analyseur en dispersion d’énergie de rayons X) suivant la méthode VDI 34.92.

Faire de la lecture offre de très nombreux avantages. La plupart du temps, cette activité se pratique pendant la journée, mais il arrive également que vous ayez envie de lire le soir. Et pour pouvoir bien vous concentrer sur votre livre, votre dossier ou encore vos cours, vous aurez besoin d’un bon éclairage. La lampe de lecture devient dans ce cas un accessoire indispensable.

Choisissez un produit pratique, mais qui aura du style

Cet outil rend la lecture facile et agréable, mais tout comme les ampoules, il a bien évolué pendant ces dernières années. Il est effectivement plus léger et il n’est pas bien difficile de le transporter un peu partout dans la maison. Et si vous avez besoin de voyager, il ne sera pas compliqué de lui trouver une petite place dans votre valise. Il y aura un risque minime que votre voisin de chambre soit dérangé par son faible éclairage. 

En plus de cela, vous n’aurez pas besoin de casser votre tirelire pour vous en procurer un. Le prix de cet accessoire débute généralement à partir de 10 euros. Cependant, pour pouvoir l’utiliser dans les zones sombres et où il n’y a pas de prises électriques, optez tout simplement pour un accessoire avec une batterie rechargeable.

En outre, ces derniers sont désormais plus modernes et correspondent mieux aux besoins du lecteur. Ainsi, il y aura moins de risques de surchauffe même au cours d’une utilisation de plusieurs heures. La luminosité sera aussi adaptée afin de rendre la lecture plus agréable sans pour autant agresser les yeux.

Faites attention à l’ampoule qui sera utilisée

En revanche, il vous sera fortement recommandé de porter une attention particulière à l’ampoule qui sera utilisée. Beaucoup de modèles utilisent des ampoules fluocompactes. Ces dernières peuvent convenir dans certains cas, mais il ne vous sera pas conseillé de les utiliser pour la lecture. Elles conviennent mieux pour un usage à plus de 30 cm. Le mieux serait de vous concentrer sur les lampes de lecture qui utilisent des ampoules leds ou des halogènes.

Comme cela, vous serez sûres que vos yeux ne se fatigueront pas même si vous comptez lire pendant plusieurs heures. Préférez néanmoins celles qui sont blanches au lieu de celles qui sont bleues. Toutefois, il vaudrait mieux opter pour une ampoule froide si la lampe est destinée à des enfants.

Il n’est pas nécessaire de faire la tournée des centres commerciaux pour trouver le modèle adéquat. Un petit tour sur lampesenligne.fr peut vous permettre de faire votre choix tout en étant confortablement installé.

Se renseigner sur sa puissance et la température

Et finalement, il est aussi important de penser à vos yeux lorsque vous faites votre choix. L’éclairage doit bien entendu être adapté et cela passe donc par la puissance et la température de l’ampoule.

Les lumières leds sont par conséquent un bon choix, car vous serez confortable quand vous vous servirez de votre lampe de lecture. Ces dernières sont en même temps puissantes sans consommer beaucoup d’énergie. Et par la même occasion, leurs durées de vie sont beaucoup plus longues que pour une ampoule normale. 

L’isolation thermique est une technique qui permet de contrer les pertes d’énergie rendant la maison inconfortable. Le but est de faire profiter de la chaleur lors des périodes d’hiver et de la fraîcheur lors des saisons d’été. Cette technique est d’une réelle solution pour divers foyers qui dispose d’un habitat présentant des déperditions de chaleur. Cependant, il faut savoir que ces problèmes exposent  des indices qui serviront d’alerte. Ces signes démontrent qu’il est temps d’analyser sa maison et d’octroyer une bonne isolation à son logement. Pour cela, divers points sont à connaître.

Lire la suite de

La sécurité de notre maison passe aussi par le bon état de nos serrures. De ce fait, elles méritent une attention particulière pour que l’on puisse se rester serein en tout temps chez soi. En effet, au fil du temps, une serrure peut se dégrader plus ou moins rapidement en fonction de la qualité de cette dernière. Et quand elle est de mauvaise qualité, un usage fréquent peut l’endommager et quand cela arrive, il faut procéder à une réparation par divers moyens. Seulement, une simple réparation peut ne pas suffire pour qu’une serrure puisse assurer sa fonction en tout temps.

Lire la suite de

réparation Parquet

Même aussi bien entretenu qu’il soit, avec le temps le parquet s’use. Les principaux signes d’usure du parquet sont : le grincement, la mauvaise planéité, changement de teinte, les fissures et les tâches. Ce n’est pas nécessaire de traiter la surface entière, il suffit de réparer la partie endommagée pour résoudre le problème, et bien évidement cela revient moins cher.

Lire la suite de

Gallerie d'art

Qu’est-ce que le métier de galeriste ?

Un galeriste est propriétaire ou exploitant d’une galerie d’art. Les galeristes achètent et vendent des œuvres d’art et se concentrent souvent sur les pièces les plus sophistiquées aux prix plus élevés. Les responsabilités du travail vont de la technique, comme la façon d’afficher des œuvres d’art, à la mise en œuvre, comme le maintien du bon fonctionnement de la galerie.

Lire la suite de