Condos

Le nombre de condos au Québec ne cesse d’augmenter

Au sortir de la crise économique qui a secoué le Québec en 2008, le secteur de l’immobilier a connu une relance exceptionnelle. Le nombre de mises en chantier de propriétés résidentielles a monté en flèche et ce sont les condominiums qui ont connu la plus grande croissance.

En effet, le budget moyen des ménages pour une propriété neuve a subi les effets de la récession et un nombre grandissant de personnes cherchent un accès à la propriété pour un prix plus faible que celui d’une maison unifamiliale.

Les attraits des condominiums

Cet engouement pour les condominiums s’explique par plusieurs facteurs. D’abord, les préoccupations économiques sont bien sûr une considération incontournable pour faire le choix d’une habitation. Les condominiums étant plus abordables, plusieurs ménages y voient une solution idéale pour obtenir un prêt hypothécaire et pour accéder à la propriété, malgré un revenu plus limité.

Ensuite, un nombre grandissant de ménages dans la province sont composés d’individus seuls et cette tendance est encore plus marquée dans les grands centres. Les condominiums représentent des logements dont la taille est idéale pour ce type d’acheteur.

Évidemment, le fait qu’une grande partie de l’entretien soit prise en charge par le syndicat de copropriété allège aussi le lot de responsabilités des copropriétaires, ce qui constitue un attrait considérable pour les jeunes professionnels qui manquent de temps ou pour les couples retraités qui veulent être en mesure de voyager en toute tranquillité d’esprit.

Un phénomène généralisé

Pour toutes ces raisons, le nombre de condos neufs a connu une augmentation inégalée dans les dernières années. La croissance la plus marquée a évidemment été enregistrée dans les grands centres, où l’espace est limité et où les terrains propres à la construction se font rares. Toutefois, les projets de condominiums neufs ont conquis toute la province, région par région, municipalité par municipalité, et même dans des secteurs éloignés.

Par exemple, des projets de condominiums neufs à vendre dans les Laurentides voient le jour autant dans les villes de la couronne nord que dans des villes aussi éloignées que Sainte-Agathe.

Les condos neufs continuent à se multiplier

Devant une telle popularité, les promoteurs ne cessent de lancer de nouveaux projets de condos. Avec la saturation du territoire montréalais, trouver un terrain à vendre à Laval ou dans une ville en périphérie de la métropole semble être la meilleure solution pour entreprendre une nouvelle construction, ce qui contribue à la construction de nouveaux projets sur tout le territoire.

Un marché d’acheteurs

Cette abondance de condominiums neufs donne l’avantage aux acheteurs, qui se trouvent en position de force pour négocier le prix d’achat. Un marché équilibré entre les vendeurs et les acheteurs s’exprime normalement par un ratio se situant entre 8 et 10 acheteurs potentiels pour chaque propriété à vendre (un ratio de 8 par propriété favorisant légèrement les vendeurs et un ratio de 10 par propriété favorisant légèrement les acheteurs).

Or, une étude récente a démontré que toutes les régions du Québec enregistraient un ratio d’au moins 12 acheteurs pour chaque propriété, ce qui indique un marché très favorable aux acheteurs.

spacer

Leave a reply

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.