Mon enfant est-il en surpoids ?

L’obésité infantile est devenue un réel problème en Europe. En effet, en France par exemple, un enfant sur six présente un surpoids. Jusqu’à aujourd’hui, seule une infime partie de ces enfants obèses suivent un traitement médical. Cela se justifie principalement par le fait qu’il est difficile, surtout pour les parents, d’admettre que leur enfant est en surpoids. Pourtant, le problème avec le surpoids c’est qu’il s’accompagne souvent d’anomalies psychologiques comme le manque de confiance et une mauvaise estime de soi.

Prendre en compte l’IMC

D’une manière générale, l’obésité se traduit par un excès de poids qui se fait ressentir par un excès de matière grasse dans l’organisme. Pour savoir si votre enfant présente effectivement un problème de surpoids ou pas, le rapport IMC (Indice de Masse Corporelle) reste le premier indicateur à prendre en compte. Pour une personne normale, la masse corporelle est obtenue en divisant le poids en kilo avec la taille en mètre. Si ce rapport excède 97ème percentile, alors votre enfant est obèse.

Prenons un cas pratique, un enfant de 1m20 qui pèse 24 kg est obèse parce qu’il a un IMC de 16,6 kg/m². Notons par ailleurs que cet indice varie selon qu’il s’agit d’un petit garçon ou d’une petite fille.

Il convient aussi de savoir que la prise de poids n’est pas linéaire dans le temps chez les enfants en surpoids. Normalement, l’enfant prend du volume durant ses premières années mais il s’affine dès qu’il commence à marcher et cela jusqu’à l’âge de 6 ans. Ce n’est pas le cas avec les obèses.

Les méthodes d’accompagnement efficaces

Pour confirmer l’obésité de votre enfant, et notamment afin de trouver une solution adéquate, vous devez consulter votre médecin. Un avis médical est en effet indispensable pour déterminer les véritables origines du surpoids. Vous devez aussi régulièrement suivre sa courbe de poids pour mesurer l’évolution.

L’hérédité, une alimentation trop riche, ou encore un défaut d’activité physique peut par exemple conduire à un état de surpoids.

Une fois le surpoids confirmé, le médecin prescrira une alimentation bien équilibrée. Le principe est de manger d’un peu de tout mais de façon raisonnable. A noter qu’un enfant peut manger quatre fois par jour, tout au plus. Sinon, pour garantir qu’il ne manque pas de vitamines, assurez-vous qu’il prenne au moins cinq portions de fruits ou légumes par jour. Les produits laitiers sont aussi fortement conseillés. La consommation de viandes, quant à elle, doit être limitée. C’est aussi valable pour les grignotages et les goûters.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.