Êtes-vous prêt pour votre prochaine escapade aux USA ? Voici quelques idées intéressantes qui pourront enrichir votre séjour. Après avoir réalisé quelques-unes de ces expériences, vous ne verrez plus jamais les États-Unis d’un mauvais œil.

Texas, un point de départ idéal pour commencer une escapade en train à vapeur

Certes, il y a différentes manières d’explorer le continent américain, mais les voyages en train à vapeur, particulièrement ceux qui datent des années 1920, font sûrement parties des expériences que vous devriez vivre au moins une fois dans la vie. Ce type de transport est en effet très pratique, car il vous permettra de découvrir toute une variété de paysages en une journée. Si vous tenez à réaliser ce genre d’aventure, ne manquez pas la ville de Texas qui est un point de départ intéressant pour cette escapade. Dans le cas où vous avez encore du temps avant votre embarcation, vous aurez l’occasion de flâner à Austin pour apprécier son ambiance musicale. D’ailleurs, vous pourrez admirer de loin les sites populaires de cette capitale. Une fois à bord du véhicule, vous aurez le plaisir de contempler une nature aussi sauvage que luxuriante ? Vous verrez surtout des champs de coton et traverserez même des montagnes, ce qui vous enchantera à coup sûr. Après ce trajet, une courte halte dans le village de Littig vous aidera également à dégourdir les jambes et à faire une petite pause.

L’État du Washington, une destination propice à la découverte de la nature américaine

À part la ville de Texas, l’État du Washington est aussi une destination à découvrir absolument pendant votre voyage États-Unis. Authentique, cette adresse a de quoi vous impressionner avec ses magnifiques panoramas et ses merveilles naturelles incroyables, dont le parc national de Seattle. Pour vous aider à explorer ce site emblématique local, prenez le train touristique du Mont Rainier et découvrez le plus haut sommet de la Chaîne de Montagnes des Cascades qui était autrefois un volcan actif. À bord de ce train à vapeur, vous aurez également l’occasion de passer près des forêts et de voir des terres agricoles qui vous ressourceront certainement. Il faut savoir que cette grande réserve est caractérisée par 480 km de sentiers de randonnée qui feront sans doute le bonheur des marcheurs. Si vous souhaitez accéder à ces chemins, vous aurez donc la possibilité d’emprunter le train du Mont Rainier entre les mois de juillet et d’octobre pour sillonner ensuite le parc à votre guise.

Rejoindre Chicago pour faire un voyage en train inoubliable

Pour vivre une expérience enrichissante pendant votre tournée en Amérique du Nord, prenez la direction de Chicago et embarquez dans un train pour découvrir différents endroits impressionnants. Cette agglomération est en effet le point de départ de plusieurs moyens de transport ferroviaire qui relient des adresses populaires telles que la capitale de l’Illinois et La Nouvelle-Orléans en Louisiane. Au cours de cette aventure, vous serez certainement charmés par le rythme musical de ces villes dans lesquelles vous aurez la chance d’entendre de l’orchestre symphonique et du jazz lorsque le véhicule s’arrête. Par ailleurs, un voyage en train dans cette partie américaine vous donnera également l’occasion de faire escale à Memphis pour vous imprégner totalement de la culture artistique locale. Naturellement, cette destination est célèbre pour son blues et une courte halte dans ce lieu vous dépaysera à coup sûr.

Au même titre que les salariés, les indépendants sont protégés par diverses prestations que ce soit en matière d’assurance-maladie, de maternité, d’IJ ou encore de retraite. Pour cela, chaque artisan ou chef d’entreprise du BTP se doit de cotiser au RSI, le régime social des indépendants.

Ces cotisations versées, auprès du RSI, lui donnent droit aux versements de prestations en cas de maladie ou en cas d’arrêt de travail pour hospitalisation ou accident.C’est également le RSI qui sera en charge d’ouvrir les droits à la retraite en fonction des cotisations versées.
Ce secteur du bâtiment et des travaux publics accueille de plus en plus de femmes, il va donc de soit que le RSI est également chargé de verser l’allocation maternité aux femmes du BTP.

Les prestations d’assurance-maladie et les indemnités journalières

Les artisans ou chefs d’entreprise cotisent de façon proportionnelle en fonction de leur revenu d’activité et selon le cas soit sur les bénéfices réalisés par l’entreprise, soit sur la rémunération du chef d’entreprise.
En ce qui concerne la cotisation d’assurance-maladie, celle-ci s’élève à un taux compris entre 3% et 6,5% pour les revenus inférieurs à 27 459,60 € annuel. Pour un revenu supérieur à ce montant, le taux sera de 6,5%.
Cette cotisation permet, au même titre que les salariés affiliés à un régime de sécurité sociale, de se voir rembourser une partie de leurs frais médicaux, médecin généraliste, spécialiste, frais de pharmacie…
La cotisation pour les indemnités journalières est égale à 0,7% du revenu et permet de compenser la perte de revenu en cas d’accident, d’hospitalisation et de maternité.

Les allocations maternité

L’allocation maternité pour une femme du BTP est également versée par les services du RSI. Le taux de cotisation qui y est rattaché est compris dans la cotisation maladie. De ce fait, la cotisation assurance-maladie prendra également en charge les différents frais liés à une grossesse. La cotisation d’indemnités journalières compensera la perte de revenu liée à l’arrêt de travail.
Les chefs d’entreprise femmes du BTP peuvent bénéficier de deux indemnités en cas de maternité :
• l’indemnité journalière forfaitaire d’interruption d’activité est versée en cas d’arrêt de travail de 44 jours consécutifs dont 14 avant la date présumée de l’accouchement.
• l’allocation forfaitaire de repos maternel est versée en 2 fois, la première moitié à la fin du 7ème mois de grossesse et la deuxième moitié après l’accouchement.

La gestion comptable est complexe si l’on tient compte du nombre de tâches qu’elle comprend. Pour faciliter au mieux cette démarche de gestion, l’usage d’un bon logiciel de comptabilité est vital. Il convient de bien choisir le logiciel puisque de sa qualité dépend du résultat. En prenant en considération quelques critères de base, le choix est plus simplifié.

Choisir en fonction des différentes catégories

Pour choisir le meilleur progiciel comptable, il faut vous référer à vos besoins ainsi qu’à l’envergure de vos activités. Il y a les logiciels qui sont adaptés aux TPE. Ce type de logiciel s’utilise surtout pour faire des devis et aussi des factures. Les petites entreprises ne gérant qu’une tenue comptable peuvent parfaitement se tourner vers cette solution.
Il existe également des logiciels pour gérer entièrement la comptabilité interne de l’entreprise. On y trouve de nombreuses fonctionnalités comme la gestion de la liasse fiscale, la gestion de la déclaration de TVA ou encore la gestion des immobilisations.
Certains logiciels regroupent la gestion commerciale et la gestion de la comptabilité. En plus du traitement comptable, ils gèrent aussi le processus commercial comme le suivi, la facturation ou encore les devis. Ce type de logiciel de comptabilité s’adresse surtout aux entreprises de négoce.
Les entreprises artisanales, quant à elles, pourront se tourner vers les logiciels de comptabilité et de gestion spécialisés métier. Ces derniers gèrent parfaitement la comptabilité d’une entreprise tout en offrant des fonctionnalités adaptées à un métier spécifique. Pour les entreprises avec une activité de production, les logiciels de comptabilité avec gestion de production regroupée sont les meilleurs choix. Ainsi, l’entreprise peut gérer en même temps sa comptabilité et à la fois, son processus de production.

Les fonctionnalités incontournables

Choisir un logiciel comptable est également une question de fonctionnalités. En effet, il vous faut élire les fonctionnalités que l’outil doit avoir en fonction de vos besoins et de l’envergure de votre entreprise. Pour définir ces fonctionnalités, il convient alors de connaître l’envergure de votre entreprise, le budget annuel que vous désirez allouer à votre logiciel de comptabilité, votre système d’exploitation, si vous faites appel aux services d’un expert-comptable, si vous voulez une application de gestion commerciale, si vous établissez un tableau de bord, s’il est nécessaire de récupérer vos données bancaires ou encore si la gestion d’immobilisation est nécessaire. Aussi, le logiciel doit-il permettre ou non de faire la déclaration de la TVA, d’établir des liasses fiscales pour ensuite les envoyer aux impôts, d’accéder au Cloud et l’accès doit-il se faire avec un seul utilisateur ou plusieurs utilisateurs? Bien sûr, il convient de déterminer le niveau de sécurité de vos données dont vous avez besoin.

Un des meilleurs exemples

Parmi les meilleurs logiciels de gestion que l’on peut trouver sur le marché actuel, nous avons le logiciel Dynacom. Ce dernier est un exemple d’efficacité et de praticité. En effet, ce logiciel est parfaitement adapté pour tous types d’entreprises que ce soit les PME ou encore les grandes structures. De nombreuses fonctionnalités viennent avec ce produit qui se veut être efficaces à tous les niveaux.

Le Code du travail a facilité au mieux la démarche obligatoire du bulletin de paie pour les entreprises. Dans ce cadre, il est possible d’offrir aux employés un bulletin de paie électronique. La dématérialisation du bulletin de paie est ainsi une démarche pratique et plus simple pour chaque entreprise. C’est en utilisant un logiciel spécifique que cela est possible.

La dématérialisation: possible depuis 2017

Depuis le 1er janvier 2017, tous les employeurs peuvent dématérialiser les bulletins de paie des employés de l’entreprise sauf si l’employé s’y oppose. Il convient tout de même de différencier les règles de la dématérialisation du bulletin de paie avec les nouvelles règles liées à sa présentation. En utilisant un logiciel ressources humaines efficace, toutes ces contraintes sont prises en compte. Bien entendu, l’employeur peut décider de dématérialiser les bulletins de paie de ses employés, mais rien ne l’y oblige. C’est une démarche pratique accessible à tous les chefs d’entreprise et non une obligation légale.En outre, il est possible de dématérialiser les bulletins de paie à tout moment. Il n’est pas nécessaire d’attendre une nouvelle année pour s’adonner à cette démarche. La seule condition pour pouvoir dématérialiser les bulletins de paie est d’en informer les salariés concernés. Tous les moyens d’information sont bons dans cette démarche. Il convient de faire savoir aux salariés qu’ils peuvent s’y opposer s’ils le souhaitent.

Concernant la conservation du bulletin de paie

L’article L3243-2 du Code du travail régit les règles liées à la remise d’un bulletin de paie électronique. Si l’employé reçoit une forme électronique de sa fiche de paie, l’employeur doit toujours lui garantir une version conservée pendant 50 ans ou tout du moins jusqu’à ce que le salarié ait atteint 75 ans. Si l’entreprise compte fermer le service de mise à la disposition du bulletin de paie, elle doit en informer le salarié au moins 3 mois à l’avance. Ainsi, tous les salariés pourront récupérer les bulletins stockés. Bien sûr, cette démarche est valable si la société gère elle-même le service ou si elle fait appel aux services d’un prestataire extérieur. Dans les deux cas, le service concerné doit mettre à la disposition des salariés une version électronique du bulletin de paie dans un format courant. Aussi, d’après l’article L3243-2 du Code du travail, la fiche de paie de l’employé doit être présente à tout moment sur le site de l’entreprise dans le compte personnel du travailleur.

Utilisez des outils spécialisés pour faciliter cette démarche

Même si la dématérialisation du bulletin de paie n’est pas une démarche obligatoire, elle est régie par une législation spécifique. Dans cet ordre, se soustraire aux contraintes légales amène à une amende de 450 euros selon l’article R3246-2 du Code du travail et les articles 131-13 et 131-41 du Code pénal. Afin de mieux prendre en compte toutes ces contraintes, il convient alors d’utiliser des outils spécialisés dans le domaine de la dématérialisation du bulletin de paie. Ces logiciels spécialement conçus pour l’usage au niveau des ressources humaines sont efficaces et surtout faciles à utiliser. Bien entendu, ils assurent une sécurité d’usage à tous les niveaux.

Terre de dépaysement et d’aventure, le Cambodge est une destination de l’Asie du Sud-Est le plus convoité par les backpackers. Ces derniers sont des voyageurs hors du commun, car ils sont en permanence à la recherche d’un sentiment de liberté et d’authenticité. Ainsi, ils disposent d’une grande capacité d’adaptation particulière durant leurs parcours au royaume des Khmers. Ainsi, ces aventuriers peuvent partir en toute confiance à la découverte de ce pays fascinant où temples, pagodes et portes sacrées sont reliés par les eaux du grand fleuve Mékong. Afin de réaliser ce périple, il suffit d’emprunter un circuit à la carte et exhaustif qui passe par Phnom Penh jusqu’à Siem Reap en passant par Battambang. Ce voyage est idéal pour tous ceux qui adorent les temples d’Angkor, la croisière en bateau sur le fil du Mékong ou encore la rencontre avec des habitants des eaux. À l’évidence, cette excursion promet aux passionnés de voyage une expérience inédite à ne pas manquer.

Visiter Phnom Penh et ses alentours

En général, la visite du Cambodge commence toujours par la découverte de sa capitale Phnom Penh. Celle-ci se démarque de par ses grandes avenues bordées d’arbres et de frangipaniers ainsi que son monument de l’Indépendance. Cet édifice, érigé en 1958 pour commémorer la fin du protectorat français, constitue un emblème phare du tourisme au Cambodge. Durant ce voyage en Asie, le passage dans un monastère abritant le Wat Phnom demeure incontournable. Après avoir sillonné la ville de Phnom Penh, cap maintenant vers Kompong Thom pour une immersion dans le monde du Cambodge profond. En effet, cette petite virée conduit vers un village khmer, Boping, qui garantit aux vacanciers un dépaysement total hors des grandes voies touristiques. Ici, il est possible d’explorer les paysages en canoë ou en pirogue, de s’initier à la pêche à l’épervier ou tout simplement de poser des filets sur la rivière. Aussi, cette balade mène à la découverte du poumon de Cambodge, le Tonle Sap. Ce lac alimente des centaines de milliers de pêcheurs et bénéficie d’un écosystème riche et impressionnant.

L’Angkor Thom, la Grande Cité

Afin de percer les mystères d’Angkor, les routards peuvent commencer leur visite via l’Angkor Thom, baptisée la Grande Cité. Elle accueille la terrasse du Roi lépreux, une plateforme qui met en avant de charmantes figures sculptées d’apsaras. En poursuivant ce périple, les amateurs d’aventure seront également éblouis par la terrasse des Éléphants. Dans le portail sud de l’Angkor Thom se situe le magnifique Temple Bayon. Il s’agit d’un endroit enchanteur agrémenté de 54 gigantesques tours illustrées par 216 visages d’ Avalokitésvara, Bouddha de la compassion. À cela s’ajoute le passage au temple envahi par la jungle, Ta Prohm. Celui-ci est découvert par l’explorateur français Henri Mouhout et reste aussi un immanquable durant cette expédition. Pour terminer en beauté cette excursion, rien de tel que de découvrir le temple d’Angkor Vat, celui-ci est classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

La Rochelle, en région Poitou-Charentes a le vent en poupe : ville touristique hyper attractive, bassin économique dynamique, patrimoine historique exceptionnel, et agglomération en pleine expansion… Des atouts qui en font une destination parfaite pour un évènement d’entreprise comme un team-building. Pour vous aider à vous projeter, voici 3 formats de team-building à La Rochelle.

Lire la suite de

Budget

Vous voulez effectuer des voyages pour se distraire et se retirer de vos journées habituelles et qui deviennent monotones. Il est possible de le faire souvent, il vous suffit d’avoir l’argent nécessaire pour cela. Le budget est très important quand vous envisagez de partir en voyage quel que soit l’endroit où vous désirez aller. C’est une meilleure idée de dresser une liste sur les dépenses tout au long du voyage. A part les coûts pour les hôtels, la restauration, le choix des moyens de transport font partie aussi de vos dépenses. Ils vous permettent de rejoindre l’endroit mais aussi de se déplacer sur les différents lieux à l’intérieur du pays. Pour avoir le bon prix pour cela, il est indispensable de contacter  un tour opérateur pour vous conseiller sur ce sujet.Lire la suite de

Apprenez les bases de la mode pour enfant, quelques gestes simples seront à adopter pour éviter les casse-têtes lors de l’achat de vêtements pour votre petit bout de choux.
Sachez que la mode pour enfant concerne autant les petits que leurs parents. Pour que bien s’habiller reste plaisant, il faudra adopter quelques réflexes simples, mais avec du bon sens. Quelques astuces sont également à connaître pour que le choix de ses vêtements devienne un terrain d’entente entre vous et vos enfants.

La mode pour enfant rime avec petits prix
Si vous craquez souvent devant une boutique de mode pour enfant , sachez que c’est tout à fait normal. Un peu d’achats impulsifs de temps à temps pour son petit reste une belle preuve d’amour. Toutefois, retenez à l’esprit que votre progéniture grandit vite. Un article qui lui va très bien au début du mois peut ne plus être à sa taille trois semaines plus tard. Alors, au final vous vous retrouvez avec une armoire pleine à craquer, mais ce sont essentiellement des vêtements qui sont devenus trop petits pour son destinataire. Cette situation est assez courante. Alors pour que le shopping reste un plaisir, pensez à fixer un budget mensuel pour les vêtements de vos enfants. L’idéal serait de réserver les articles de marque pour les grandes occasions. Pour la tenue de tous les jours, trouvez plutôt votre bonheur dans les boutiques de prêt-à-porter de moyenne gamme. Vous verrez également que le goût de votre progéniture change du jour au lendemain. Son, soi-disant t-shirt préféré ou sa robe fétiche s’oublie rapidement face à un autre article qu’il trouve plus cool. Pour un enfant, quelque chose est cool lorsque les camarades de classe la portent ou lorsqu’il l’a trouvé sur une publicité à la télévision. Alors, inutile de dépenser tout le budget en un seul après-midi de shopping. Il faudra plutôt faire des petits achats tous les mercredis après-midi ou en week-end. Ce sera votre manière, plutôt économique et surtout pratique, de suivre la mode pour enfant.

Aidez-le à choisir ses vêtements et à s’habiller seul
Retenez que choisir lui-même ses vêtements contribue à la construction identitaire de votre enfant. Encouragez-le à trouver seul ses propres habits ou chaussures. De cette façon, vous lui apprendrez à développer son propre goût. Lors des essayages, laissez-le se faire une idée de sa personne devant un miroir. Lorsque l’enfant constate lui-même que c’est trop grand, trop petit ou juste inadéquat, il comprend les règles de base de l’habillement. Par la même occasion, il retiendra que le confort reste un critère de choix prioritaire. Après, l’image que les vêtements donnent sur le miroir va également compter. Autre chose : il n’y a pas d’âge pour apprendre à s’habiller tout seul. Au-dessus de 4 ans, les petits sont surtout doués pour se déshabiller. Cependant, ils sont incapables du contraire. À partir de 5 ans, les enfants sont capables de boutonner correctement leurs boutons et de fermer les fermetures éclaires. Ils auront tout de même besoin d’aide pour les attaches et les presses. Dès sa sixième année, la notion de devant ou derrière, à l’endroit ou à l’envers doit être complètement acquise. Montrez par l’exemple au lieu de vous livrer à de fastidieuses explications. Comprenez que l’apprentissage de l’habillage peut prendre un peu de temps. Ainsi, pour épargner de précieuses minutes, préparez les vêtements de vos petits dès la veille. Un enfant qui arrive à s’habiller lui-même gagne une longueur d’avance en termes d’autonomie. Ce sera une manière de l’exercer à mieux coordonner ses mouvements et à avoir un meilleur équilibre. Puis, ceux qui arrivent à mettre eux-mêmes leurs vêtements ont plus confiance en eux. Cette qualité sera utile pour affronter le monde extérieur. La mode pour enfant est un chemin pour atteindre l’autonomie et l’assurance en soi.

Pour habiller des enfants, le côté pratique est à privilégier
Si tous les matins, la séance d’habillage est toute une scène, alors faites preuve de tact. Limitez le choix de votre enfant à deux ou trois articles. S’il fait froid dehors, mais il veut mettre son t-shirt Batman. Alors qu’il le met, mais il devra choisir entre un pull rouge ou le vert pour le mettre par-dessus. Pour les garçons de moins de 7 ans, privilégiez les pantalons à élastique. Ils sont plus pratiques pour aller au petit coin. La même précaution s’impose pour les filles. Elles ont intérêt à porter des collants pour l’école jusqu’à un certain âge. Par contre, pour les jeux, les vêtements faciles à retirer seront plus conseillés. Ce sera notamment le cas pour les articles comme les blousons ou les sweats. Pour les mains d’enfant, les fermetures sont les plus faciles à manipuler. Puis, il y a les boutons. Les presses sont les plus difficiles pour les enfants, surtout lorsqu’il s’agit de fermer. De nombreux parents font porter des articles de sports à leurs enfants. Ils ont l’avantage d’être souples, légers et cool. Toutefois, autant que possible, ils sont à réserver pour les séances sportives. La mode pour enfant suit la même logique et contient parfois une part de subjectivité, tout comme celle des adultes. Par analogie, ceux qui portent des survêtements d’athlètes et des tenues de jogging du matin aux soirs sont juste les moins sportifs.

Le territoire de la nation arc-en-ciel recèle de nombreux sites à découvrir et expériences à vivre pour les passionnés de voyage. Et si les treks et les vacances sur les plages sont les formules les plus prisées par les touristes, il faut savoir qu’un roadtrip en Afrique du Sud est une option complète et diversifiée. Villes, musées, monuments historiques, réserves naturelles, tous les lieux d’intérêt seront visités durant le parcours pour rendre le circuit encore plus exceptionnel.

Capetown : de la Constantia Valley au Cap de Bonne-Espérance

Puisque la majorité des visiteurs atterrissent à Captown au début de leur voyage en Afrique du Sud, le mieux serait donc de commencer le circuit par la découverte de la ville. Cette première étape du parcours emmènera les routards dans une banlieue aisée du pays, à quelques dizaines de kilomètres au sud-est du célèbre City Bowl.
La localité de Constantia se fera tout de suite reconnaître par ses maisons bien entretenues et ses vignobles à perte de vue. Les roadtripers constateront sur les lieux que cet ancien faubourg a su garder son charme et ses aspects traditionnels malgré les réformes et travaux de modernisation mis en place par les autorités. Les routards auront aussi la chance d’explorer l’historique territoire viticole de Groot Constantia. Une visite du domaine et une séance de dégustation de vins seront à prévoir.
Pour la suite du circuit de roadtrip en Afrique du Sud, les voyageurs prendront la direction de la pointe sud-ouest de l’Afrique. Le cap de Bonne-Espérance est situé dans la région. Si les roadtripers souhaitent profiter du paysage offert par les formations rocheuses et de la vue sur la mer, ils peuvent emprunter l’une des plus belles routes du monde, le Chapman’s Peak Drive, pour atteindre la zone. Cette magnifique voie permet aux randonneurs de longer les flancs de montagnes et les rivages rocheux.
Le cap de Bonne-Espérance est un lieu d’excursion accessible via la route R42. Sur place, les vacanciers auront l’occasion d’observer les colonies de pingouins qui ont fait de cette région leur territoire. Les visiteurs pourront ensuite s’offrir un détour en bateau pour admirer l’île des phoques et prendre en photos ces chiens marins qui ont déjà occupé cet îlot depuis des siècles.

Réserve naturelle et musée : de la province du Cap occidental au quartier de Rosebank

Dans ce parcours de roadtrip en Afrique du Sud, le circuit commencera par la visite du parc national de Karoo dans la province du Cap occidental. La réserve fait partie du domaine semi-désertique qui caractérise la région sud-africaine. Grâce à un safari en 4×4, les voyageurs pourront arpenter les plaines vallonnées et emprunter les principales pistes tracées sur les lieux. Ils pourront admirer de loin les rhinocéros noirs et les troupeaux de zèbres de ce grand site naturel. En poursuivant leur parcours, ils croiseront aussi quelques habitants des tribus de Khoi ou ceux de Bushmens.
Les roadtripers peuvent terminer le circuit par un détour du côté du musée Irma Stern. Il s’agit d’un conservatoire qui renferme l’histoire et les œuvres d’une grande peintre sud-africaine. La bâtisse, qui a été la résidence de cette femme exceptionnelle, a été construite dans le quartier de Rosebank. Les tableaux réalisés par cette artiste représentent certains paysages du pays, mais surtout les habitants qu’elle a rencontrés durant sa vie.

De nos jours, beaucoup sont les immeubles qui deviennent des hôtels, des restaurants ou des clubs. On adopte même un nouveau concept pour privatiser les clients : le roof-top ou le toit-terrasse. Il s’agit d’un hôtel-restaurant, disposant parfois d’un bar, d’une piscine et d’une piste de danse, aménagée sur le toit d’un bâtiment. En effet, vous aurez l’occasion de passer des moments agréables en festoyant, dans un décor très chic. Si vous avez l’intention de faire un tour aux USA, voici un sélection de quelques roof-tops à ne pas manquer.

Soho House New York, un hôtel tendance à Manhattan

Durant votre passage aux États-Unis, venez à New York dans le quartier de Manhattan’s Meatpacking pour profiter d’un séjour réjouissant à l’hôtel Solo House NY. Cette adresse possède un toit-terrasse offrant une vue magnifique sur le West Village et le Hudson River, avec un design très artistique. Mais ce n’est pas tout : vous aurez aussi la possibilité de prendre un repas chic à table avec de la bonne musique, faire un saut dans la piscine chauffée, ou encore siroter des cocktails sur les transats. C’est sûr, vos journées vont être bien remplies.

Le Viceroy : une expérience unique à vivre à Miami

Le Viceroy est un magnifique hôtel situé au cœur de Brickell et Downttown, sur la baie de Miami. Il est réputé pour être l’un des meilleurs hôtels de Miami. Le 15éme étage accueille trois piscines différentes avec des oliviers dans des pots tout autour. À l’autre bout de la piscine, vous bénéficierez du solarium tout en buvant un verre de vin avec une vue ravissante sur la mer et sur Brickell Key. En intérieur, on vous propose de déguster une cuisine de qualité au restaurant Eos. Plus haut, au 50ème étage, vous pourrez profiter de l’ambiance du club roof-top : le Fifty. On y trouve une autre grande piscine et un lounge-bar qui accueille la soirée « Sunday Confession » tous les week-ends.

Le Donovan House Hotel’s Rooftop, un aimant touristique à Washington

L’hôtel Donovan House est un établissement hôtelier se trouvant à Downtown Washington DC. C’est l’un des meilleurs hôtels du centre-ville offrant un restaurant lounge et un pool bar au style asiatique au sommet de l’immeuble. Le DNV House propose de délicieux cocktails créatifs au bar ainsi que des spécialités gastronomiques japonaises dans son restaurant Zentan. Cet endroit est aussi idéal pour faire un brunch saisonnier entre amis. En plus de profiter d’un excellent repas, vous pourrez barboter dans la petite piscine en regardant la télé sur l’écran géant installé sur la terrasse. Ce tout en sirotant une boisson. Un vrai moment appelant à la détente !

L’idée du ski peut inspirer des images de neige poudreuse, des vues imprenables sur les montagnes et du chocolat chaud, mais il convient de rappeler que le ski n’est pas une petite marche sur la piste. C’est un sport palpitant qui source une forte dose d’adrénaline. Pour vous aider à démarrer votre pratique du ski, ce guide va vous prodiguer quelques conseils bien pensés pour ne pas être pris au dépourvu pendant vos cours. Bonne lecture !

Connaître les difficultés des pistes.

Avant même de commencer vos cours, assurez-vous que votre ski neuf vous met parfaitement à l’aise car c’est de votre équipement que dépendra le reste de votre journée sur la piste.

Apprenez à repérer les difficultés des pistes en vous référant à la couleur des panneaux. En France, la difficulté des pistes est indiquée suivant que le panneau soit vert, bleu, rouge ou noir.  Un panneau vert indique une piste pour débutants c’est-à dire facile. S’il est bleu il indique une piste intermédiaire où vous pourrez rencontrer quelques obstacles avec une pente plus ou moins inclinée. Une piste difficile est indiquée par un panneau rouge, elle contient des bosses, des obstacles, une pente abrupte et plus étroite. Enfin, un panneau noir, comme vous l’aurez deviné, indique une piste réservée aux bons skieurs. Apprenez à être à l’aise avec les autres pistes avant de vous aventurer à celle-ci. Vous devez également retenir que la difficulté de la piste n’est définie que par rapport aux autres pistes de la même station. Par conséquent, les pistes vertes d’une station pourraient être plus compliquées que les bleues d’une autre station. Pour cela, même si vous êtes un skieur accompli, commencez toujours par une piste verte si vous vous exercez dans une station que vous ne connaissez pas.

Une fois sur la piste.

Savoir qui a la priorité sur la piste est une des règles importantes lors de vos descentes sur la piste. Les gens en dessous de vous ont la priorité, ce sont les skieurs qui sont plus loin sur la piste. Vous devrez donc les éviter même s’ils tombent juste devant vous. Pour cela, maintenez une distance suffisante entre vous et les personnes qui vous précèdent.

Même si vous êtes tenté d’essayer une piste noire après trois, cinq séances de ski, vous risqueriez de vous blesser et de blesser quelqu’un d’autre, donc apprenez à garder le contrôle.

Dernière règle très importante, ne vous arrêtez pas là où vous risquez de boucher le passage ou de vous faire percuter par d’autres skieurs.