Le parasol est avant tout un emblème (ou presque), mais aussi un accessoire presque tout aussi important que les produits qu’on expose et qu’on vend sur un marché forain. En effet, celui-ci protège à la fois les produits mais aussi vous et vos clients, non seulement des rayons du soleil mais aussi des intempéries. Commerçant débutant ou confirmé, vous êtes dans tous les cas à la recherche d’un matériel fiable, pratique et durable. Aussi, comment choisir un parasol forain de qualité ? En général, trois grands points sont à prendre en compte.Lire la suite de

creation de bijoux

Lorsqu’on prévoit de créer soi-même ses propres bijoux, il convient de disposer des outils et des accessoires nécessaires à cet effet. Les types de fils pour la fabrication de bracelets et colliers sont nombreux et variés. En voici quelques-uns qui susciteront l’engouement des amateurs et amatrices de bijoux et les adeptes du concept DIY.Lire la suite de

maison

Le marché de l’immobilier est très compétitif et il n’est pas toujours facile de vendre sa maison en quelques semaines. Le but de la mise en valeur de propriété (plus connue sous le nom de home staging) est précisément de soigner et bichonner une maison pour qu’elle se vende en un clin d’œil. Pas besoin de rénover sa maison de fond en comble; quelques gestes, souvent très simples, suffisent.Lire la suite de

maison

Quand vient le temps d’acheter une maison, il faut bien réfléchir à ce que l’on cherche. Elle doit convenir aux besoins de ses propriétaires, ce qui n’est pas toujours évident! Comme les besoins et les goûts varient d’une personne à l’autre, la recherche de la maison parfaite peut s’avérerun calvaire. Aussi, bon nombre d’acheteurs préfèrent se tourner vers la construction d’une maison neuve. Ce choix leur procure plusieurs avantages qu’ils ne pourraient pas obtenir sur le marché existant.Lire la suite de

Pour beaucoup d’entre-nous, tel un réflexe de Pavlov, quand nous entendons pyjama, nous pensons à dormir… Mais un pyjama ce n’est pas toujours qu’un vêtement de nuit !

Le mot en lui-même nous vient de l’hindi « Pai jamahs » (un pantalon ample, léger et serré à la ceinture), lui-même dérivé du perse « Paejamah » qui veut littéralement dire « vêtement de jambe »… A l’origine il est plutôt porté de jour, autant par les femmes que les hommes, et ce sont les colons anglais qui ont ramené ce vêtement hyper confortable en Europe où il devint un vêtement de nuit. (Même si, dans les années 20, on le portait pour aller à la plage.)Lire la suite de

Par des glandes situées sous leur abdomen, les abeilles produisent également de la cire pour modeler et façonner l’architecture de la ruche. La cire d’abeille nous est aussi utile, notamment dans la fabrication des bougies, d’encaustiques, de soins cosmétiques, etc. On peut même l’utiliser comme agent amincissant, composant divers baumes de massage ayant pour fonction de tonifier et d’affiner la silhouette…

Comment la récupérer la cire d’abeille ? Comment la préparer ? Comment la faire fondre ? Comment la stocker ? Autant de questions qui méritent d’être éclairées.

Quelle méthode pour récolter la cire d’abeille ?

La cire d’abeilles se récolte facilement entre et sur les cadres, ainsi que sur les couvercles de la ruche. Ensuite pour récupérer les gouttes de cire restantes sur les opercules et les rayons, notamment au moment de l’extraction du miel, il suffit d’utiliser un tissu extrêmement fin et léger qu’on égoutte. La méthode consiste à les immerger dans de l’eau que vous aurez préalablement bouillie. Refroidir ensuite, le but étant que le miel soit dissout, puis laisser sécher la cire.

Comment préparer la cire ?

Pour préparer la cire d’abeille, plusieurs méthodes existent. La plus simple est de la placer dans un sac de mousseline puis de la plonger ensuite dans l’eau qu’on chauffe jusqu’à au moins 60°C. La cire va alors fondre pour ensuite remonter à la surface.

Une autre méthode consiste à recourir à l’utilisation d’un extracteur solaire qui peut être fabriqué facilement à l’aide d’une feuille d’étain par exemple, un couvercle en verre et une langue de métal. Le cadre de verre ainsi obtenu sera orienté vers le soleil afin d’atteindre une température avoisinant les 60°C. La cire quant à elle, doit être placée sur le métal entre les rayons de soleil pour qu’elle fonde rapidement pour ensuite couler dans un récipient que vous aurez préparé d’avance, notamment un moule à cire. Votre bloc de cire obtenu, seules les impuretés resteront sur la plaque de métal.

Pour obtenir une bonne cire d’abeille, c’est-à-dire dépourvue de débris, il est aussi possible d’utiliser un extracteur de cire à vapeur. L’astuce consiste à pendre un sac de cire au-dessus d’un récipient flottant au-dessus d’eau bouillante.

Comment la cire d’abeille se conserve-t-elle ?

Pour que votre bloc de cire reste intact, il faudra faire en sorte qu’il ne soit en contact de l’air, ce qui favorisera la prolifération de bactéries. Pour ce faire, enveloppez-le d’une matière plastique. Mettez-le ensuite dans une installation de stockage à froid, c’est-à-dire dans un endroit réfrigéré (et non congelé). A défaut, placez-le dans la cave, bref dans un lieu bien frais où les rayons du soleil ne peuvent atteindre, c’est-à-dire sombre. Sa pureté, ainsi que sa couleur, pourront ainsi être maintenues. Enfin, pour éliminer tout risque d’allumage accidentel, veillez également à ce que la cire soit placée bien loin d’appareils fonctionnant à des températures élevées ou de flammes.

A noter qu’outre le miel et la cire, les abeilles produisent aussi de la gelée royale, de la propolis, et du pollen.

nail art

Il est bien loin le temps où les ongles se portaient au naturel, aujourd’hui la tendance est au nail art. Kézako ? Et bien, c’est un art qui consiste à décorer les ongles avec divers accessoires colorés, des strass ou encore des petits bijoux dédiés. Née au Japon, cette technique a très vite conquis le cœur des femmes tant qu’aujourd’hui, elle est déclinée sous toutes les formes et dans tous les styles, de quoi ravir les plus coquettes.Lire la suite de