Voyager en Thaïlande et l’apprécier à travers sa capitale

La Thaïlande se divise en trois. Il y a le sud constitué d’îles, de plages et de rocs jaillis de la mer. Le nord, lui, reflète la Thaïlande profonde avec ses anciens royaumes, ses forêts, ses montagnes et son rythme de vie bon enfant. Enfin, on a Bangkok, une mégapole qui est le poumon même de la Thaïlande. En effet, tout se centre dans la capitale : le spiritisme, la culture, la diplomatie, le commercial et l’éducation. Durant quelques décennies, Bangkok s’est métamorphosée jusqu’à devenir une ville moderne, sophistiquée et débordante de vie. À cela s’ajoutent les nombreux lieux d’intérêts qui attirent les touristes, poussés par la curiosité ou par la soif de découverte. Et à Bangkok, ils en auront plein la vue, car rien que les temples bouddhistes, au nombre de 400, rivalisent de beauté avec les palais somptueux et les centres commerciaux qui feront le bonheur des amateurs de shopping. En s’arrêtant dans le centre-ville, les vacanciers visiteront tour à tour les principaux édifices, leur proximité étant une aubaine.

Explorer leMusée National des Éléphants Royaux

L’enceinte du Palais Vimanmekrenferme le Musée National des Éléphants Royaux, un édifice qui vaut un détour durant les vacances Thaïlande. En y pénétrant, les visiteurs admireront des photographies et des tableaux des éléphants blancs accrochés sur les murs de cette institution. À travers ces représentations, les villégiateurs apprendront en détail les mythes et leslégendes qui tournent autour de l’éléphant blanc, considéré comme sacré. Selon les croyances, ce dernier est élevé au titre d’éléphant royal par les anciens rois. Cela traduit la fascination que cette créature fabuleuse, originaire d’Asie du Sud-Est, exerce sur l’imaginaire des habitants. D’après eux, ce géant est associé à la connaissance et à la fertilité, mais il symbolise en même temps la prospérité de la ville, sans oublier la présence de son effigie sur le drapeau siamois. Près de l’entrée du même palais, les bourlingueurs franchiront le seuil du Musée des Carrosses royaux, où ils regarderont les magnifiquescollections de carrossesantiques qui y sont exposés.Les seules exigences pour se rendre au Palais Vimanmeksont les suivantes : se comporter décemment et porter une tenue correcte.

Visiter le Grand Palais et ce qui s’y trouve

Le Grand Palais est ouvert tous les jours, de 08 h30 à 15 h30, sauf durant les célébrations de cérémonies souveraines. Le site abrite de nombreux monuments ainsi que des temples, tous décorés de façon différente. Mais ce qui les apparente, ce sont les dorures, les tuiles scintillantes et les statues de Bouddha qui ornent l’ensemble architectural. On y remarque également le WatPhraKaeo. Ce joyau de l’art thaïlandais mérite que les routards y posent les pieds, car il renferme le Bouddha d’Émeraude, représentant le Bouddha le plus vénéré à Bangkok, voire en Thaïlande. Cette statue en jadéite, haute de 76,2 cm et vêtue d’or, est un emblème religieux tout en étant le symbole de la dynastie Chakri. Par ailleurs, d’autres bâtisses valent une petite attention. Par exemple, dans le Pavillon royal, des décorations et des monnaies thaïlandaises, les globe-trotters contempleront de magnifiques insignes royaux, des ornements, des médailles et des pièces de monnaie qui datent du début du XIe siècle.

Laisser un commentaire