Quelles sont les allocations pour les indépendants du BTP ?

Au même titre que les salariés, les indépendants sont protégés par diverses prestations que ce soit en matière d’assurance-maladie, de maternité, d’IJ ou encore de retraite. Pour cela, chaque artisan ou chef d’entreprise du BTP se doit de cotiser au RSI, le régime social des indépendants.

Ces cotisations versées, auprès du RSI, lui donnent droit aux versements de prestations en cas de maladie ou en cas d’arrêt de travail pour hospitalisation ou accident.C’est également le RSI qui sera en charge d’ouvrir les droits à la retraite en fonction des cotisations versées.
Ce secteur du bâtiment et des travaux publics accueille de plus en plus de femmes, il va donc de soit que le RSI est également chargé de verser l’allocation maternité aux femmes du BTP.

Les prestations d’assurance-maladie et les indemnités journalières

Les artisans ou chefs d’entreprise cotisent de façon proportionnelle en fonction de leur revenu d’activité et selon le cas soit sur les bénéfices réalisés par l’entreprise, soit sur la rémunération du chef d’entreprise.
En ce qui concerne la cotisation d’assurance-maladie, celle-ci s’élève à un taux compris entre 3% et 6,5% pour les revenus inférieurs à 27 459,60 € annuel. Pour un revenu supérieur à ce montant, le taux sera de 6,5%.
Cette cotisation permet, au même titre que les salariés affiliés à un régime de sécurité sociale, de se voir rembourser une partie de leurs frais médicaux, médecin généraliste, spécialiste, frais de pharmacie…
La cotisation pour les indemnités journalières est égale à 0,7% du revenu et permet de compenser la perte de revenu en cas d’accident, d’hospitalisation et de maternité.

Les allocations maternité

L’allocation maternité pour une femme du BTP est également versée par les services du RSI. Le taux de cotisation qui y est rattaché est compris dans la cotisation maladie. De ce fait, la cotisation assurance-maladie prendra également en charge les différents frais liés à une grossesse. La cotisation d’indemnités journalières compensera la perte de revenu liée à l’arrêt de travail.
Les chefs d’entreprise femmes du BTP peuvent bénéficier de deux indemnités en cas de maternité :
• l’indemnité journalière forfaitaire d’interruption d’activité est versée en cas d’arrêt de travail de 44 jours consécutifs dont 14 avant la date présumée de l’accouchement.
• l’allocation forfaitaire de repos maternel est versée en 2 fois, la première moitié à la fin du 7ème mois de grossesse et la deuxième moitié après l’accouchement.

spacer

Leave a reply

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.