Quelles stratégies pour améliorer le travail d’équipe et la communication

manager entreprise ranarison tsilavo

A mesure que l’entreprise se développe, les infrastructures changent et évoluent, jusqu’à aller dans la mise en place d’équipes virtuelles. Ranarison Tsilavo, CEO de NextHope Madagascar en sait quelque chose. Devant quotidiennement gérer le bon déroulement d’une entreprise, il propose quelques conseils sur les stratégies pour améliorer le travail d’équipe et la communication en abordant quatre axes importants.

Répondre au changement de manière positive

Le changement, est un mot qui a généralement deux incidences sur les membres d’une équipe. Les uns y voient une occasion de monter en compétence. Les autres considèrent ce changement comme une source de problème qui va les empêcher de bien faire leur travail comme ils le font d’habitude. Faire en sorte d’éliminer les sentiments négatifs qui accompagnent souvent un changement d’organisation est une tâche importante à maitriser affirme Ranarison Tsilavo. Cela implique de conscientiser ses collaborateurs sur les impacts positifs qu’apporte le changement initialisé, qui a pour objectif de permettre à toute l’équipe de collaborer plus efficacement.

Clarifier les tâches pour chaque membre de l’équipe

Dès la mise en place d’une équipe ou à défaut, au cours d’une réorganisation au sein d’une équipe, Ranarison Tsilavo conseille d’accorder la plus grande importance à bien déterminer les tâches et le statut de chacun. Dans l’incertitude, les gens ne font pas assez ou en font trop. Cela entraine forcément des ressentiments parmi les ressources. Avec la mise en place de nouveaux objectifs, le manager devra s’assurer de définir les rôles et responsabilités des membres pour atteindre ces objectifs.

Profiter des outils de gestion de projet : Ranarison Tsilavo recommande Odoo

Gérer une équipe n’est pas facile, il ne faut pas se mentir, et il n’y a pas de recette miracle. Ce qui peut aider par contre à faciliter les choses, c’est de faire appel à des outils de gestion de projet à l’instar d’Odoo que Ranarison Tsilavo conseille et utilise dans l’entreprise qu’il gère. L’avantage de ce type d’outil, c’est leur capacité à centraliser les informations ainsi que la communication au sein de l’équipe. Ces outils sont conçus pour faciliter l’organisation et la coordination des projets, avec les détails consultables par toutes les personnes concernées par un projet. De son côté, le manager peut suivre sans devoir multiplier les réunions de projets. Les collaborateurs en retour se sentent responsables chacun à leurs niveaux.

Reconnaître l’individu en chaque membre de l’équipe

Par habitude ou par ancienneté, les dirigeants d’entreprises ont plus d’affinités avec les anciens que les nouveaux. Cette situation met dès le départ mal à l’aise les nouvelles ressources. Pour garantir à l’entreprise une meilleure cohésion entre tous ses membres, Ranarison Tsilavo conseille de faire des efforts dans la considération de chaque personne en tant qu’individu compétent dans son poste et non pas seulement en tant que subordonné. Tout le monde ne travaille pas de la même manière. Il peut être plus rentable pour l’entreprise d’essayer de comprendre dans quelles conditions les collaborateurs sont les plus productifs. Le respect de l’individualité dans le tout stimule l’engagement. Un employé compris aura tendance à rester parce qu’il est engagé et non parce qu’il a seulement besoin de son salaire à la fin du mois.

Laisser un commentaire

Cet article compte : 96 vues