Investir, c’est prendre des risques, même minimes. La plupart d’entre nous n’investissent pas par manque d’intérêt ou simplement par manque d’économies. Beaucoup ont d’ailleurs peur d’investir l’argent de toute une vie. « Investir certes, mais dans quoi ? » pensent certains. « Et si ce n’était pas si rentable » pensent-ils encore.

* Première recommandation : ne vous focalisez pas trop sur les risques sinon vous n’investirez jamais.
* Deuxième recommandation : allez vers des petits investissements au risque limité.
* Troisième recommandation : n’investissez que si vous avez les moyens et endettez-vous le moins possible.
Ces recommandations relèvent du sens commun, mais beaucoup s’en passe.

Investir dans l’immobilier

La crise des subprimes a terni l’image des agences immobilières, des banques et de tout un secteur d’activité. Mais l’immobilier reste rentable et c’est une source de revenus passive intéressante. Vous pouvez investir dans des garages, des bureaux ou dans l’immobilier d’habitation.

Oubliez les villes surcotées comme Paris ou Londres et visez les petites ou moyennes villes de province. Si vous habitez dans ces grandes villes où l’inflation règne et que vous souhaitez acheter votre résidence principale, pensez-y à deux fois : resterez-vous dans cette ville longtemps ? Pensez-vous changer de travail ? Envisagez-vous de vous installer à la campagne ? Avez-vous une famille nombreuse ? Êtes-vous en couple ? Toutes ces questions doivent servir de filtre et vous dissuader d’investir sur un coup de tête.

Pour 100 000€, vous pouvez trouver des appartements meublés ou non, dans l’ancien ou le neuf. Mais pas à Paris. Pour 100 000€ à Paris, vous trouverez une chambre de bonne que vous aurez du mal à valoriser : personne ne veut vivre dans une chambre de bonne, pas même un étudiant. Choisissez des grandes surfaces, habitables, des surfaces que vous pourrez rénover et louer sur Airbnb. Ne faites pas l’erreur d’acheter du 15 ou du 20 m2.
Pour avoir des conseils précis sur l’immobilier en province et dans la région de Marseille, nous vous recommandons le Blog de l’agence Pujol. C’est une mine d’infos pratiques et vérifiées, loin des mythes entretenus par les grands groupes immobiliers.

Investir dans une franchise

Si vous avez envie d’ouvrir votre commerce sans les risques associés à la création d’entreprises, misez sur la franchise. La France est aujourd’hui l’un des pays où le poids économique de la franchise est le plus important. Et pour cause, le franchisé – l’investisseur particulier – reprend un concept commercial éprouvé et utilise le nom d’une marque déjà célèbre : la demande est là, le marché prospère, les outils marketing à disposition… il existe en outre des franchises qui requièrent un faible investissement. Certaines ne demandent même aucune gestion quotidienne : c’est le cas par exemple des laveries automatiques.

La franchise permet donc de créer son entreprise ou de se lancer dans un projet de vie en limitant considérablement le risque. Si vous avez une famille, des responsabilités, que vous avez peu de trésoreries et que vous devez limiter au maximum les risques, pensez à la franchise : entreprises réparties dans tous les secteurs franchisent chaque année leur activité et mettent à disposition du particulier des solutions clés en main.

Vous êtes un jeune entrepreneur et vous venez tout juste de créer votre entreprise ? L’externalisation se révèle être une excellente solution pour vous aider dans le développement de votre entreprise. En effet, grâce au concept de l’externalisation surtout pour les activités qui ne concernent pas le cœur de votre métier, vous serez plus disposé à réaliser toutes les tâches les plus importantes qui assureront la bonne marche de votre entreprise. Elle présente également d’autres avantages, comme le fait d’attribuer une adresse de prestige pour la domiciliation de votre entreprise.

Les principaux avantages d’une externalisation

Depuis quelques années, la domiciliation d’entreprise au sein d’un centre d’affaires a connu un développement sans précédent. Le fait est qu’à part l’avantage de vous proposer une adresse de prestige pour votre entreprise, ces centres d’affaires proposent également de nombreuses autres prestations telles qu’externalisation de certaines tâches et fonctions. En effet, en confiant les tâches les moins importantes aux professionnels disponibles dans ces centres, vous avez l’opportunité de mieux vous concentrer sur votre activité principale et ainsi assurer la satisfaction de vos clients en étant encore plus efficace. Vous pourrez ainsi par la même occasion gagner en productivité et augmenter considérablement votre marge, et ce, rapidement. Pour les petites entreprises, l’externalisation permet aussi d’éviter l’augmentation de la masse salariale pour des activités qui sont nécessaires certes, mais sans liens directs avec les activités génératrices de bénéfice pour l’entreprise. Que ce soit pour les livraisons, les taches en secrétariat, marketing et communication ou encore en comptabilité et ventre entre autres, les centres d’affaires sont aujourd’hui des plus aptes à assurer non seulement la domiciliation de votre entreprise, mais aussi de vous apporter l’aide indispensable dont vous avez besoin pour le développement de votre entreprise.

Une véritable alternative à l’embauche et l’emploi intérimaire

Les centres d’affaires sont devenus aujourd’hui de véritables partenaires de votre entreprise. En effet, non seulement ils proposent leur savoir-faire pour la domiciliation d’entreprise dans des lieux des prestigieux comme à Lille et Paris à titre d’exemple, mais ils sont aussi des plus aptes à vous fournir des services de qualité pour l’externalisation de certaines fonctions dans votre entreprise. Au lieu d’embaucher plus de personnels pour vos missions administratives, commerciales ou budgétaires, les centres d’affaires réalisent des prestations d’assistance à distance et même au sein de votre entreprise si vous le souhaitez. C’est également un excellent moyen de mieux maîtriser vos dépenses comme vous pourrez faire appel à leur service seulement quand vous en aurez besoin. Les prix des prestations sont d’ailleurs définis à l’avance et vous n’aurez ainsi aucune surprise. Lire la suite de

Une franchise est un partenariat entre un particulier (le franchisé) et une entreprise de renom (le franchiseur). Le franchisé peut exploiter la marque en échange d’un droit d’entrée et de redevances sur les ventes.

La franchise en France

En 2015, l’observatoire de la franchise annonçait un chiffre d’affaires de plus de 53 milliards d’euros pour l’ensemble du secteur. Si l’on regarde l’évolution de la facturation au cours des dernières années et même sur le très long terme, on constate que le CA des franchisés dans son ensemble n’a cessé d’augmenter. Aujourd’hui, on recense environ 70 000 franchisés en France, dont 75% sont d’anciens salariés, intervenant sur plus de 1800 réseaux de franchises.
Le poids de la franchise dans le PIB français est tel que la France est aujourd’hui le premier pays européen de la franchise et le 3e à l’échelle mondial. Les Français aiment entreprendre, mais préfèrent miser sur le modèle de la franchise.

Les avantages de la franchise

Le taux d’échec après 5 ans d’activité est de 25% pour les franchisés contre 60% pour les artisans et commerçants isolés. C’est là le grand avantage de la franchise sur la création d’entreprises « from scratch ». La french tech n’en demeure pas moins active : il ne s’agit pas ici de faire l’éloge de la franchise aux détriments des entrepreneurs. Bien au contraire, les franchises ont d’abord été de « jeunes pousses » (startups).

Comment expliquer la stabilité des franchises ?

Quand vous entrez sur un marché avec un concept neuf, vous n’êtes pas sûr que ça marche. Vous faites des benchmarking, des études de marché et des audits, mais rien n’est certain : vous prenez un risque entrepreneurial et financier considérable.
Devenir franchisé permet de réduire au maximum ces risques, puisque vous entrez avec un concept éprouvé, en empruntant le nom de marque d’une entreprise réputée et acquis au public. Et comme votre image de marque est celle de votre franchiseur, soyez sûr que vous serez accompagné : vous disposerez d’un support technique et d’outils marketing enviables (logo, techniques de vente, logiciels de compta…). Pour faire simple, la franchise ressemble donc à la création d’entreprises, sans les inconvénients.

Quelques grands noms de la franchise

•    Alimentaire : Carrefour, Groupe Casino, Dia, WalMart
•    Laveries et pressing : Speed Queen, Wash’n dry, Bi ‘bulle
•    Restauration rapide : McDonald’s, Buger King, Taco Bell, Dunkin’ Donuts, Subway, Domino Pizza, Pizza Hut
•    Mode : Zara, H&M, Pull&Bear
•    Hôtellerie : Hilton
Cette liste est loin d’être exhaustive et vous trouverez des franchises dans à peu près tous les secteurs d’activité, notamment dans les services et le Rétais.
Nous vous recommandons d’assister à l’un des nombreux salons de la franchise, pour découvrir des concepts de commerces, rencontrer des experts dans leur domaine et bénéficier de conférences sur les best practices du secteur. Pour plus d’informations sur la franchise en France, consultez l’article Ouvrir une franchise en France.