Styliste mode

 

L’été est véritablement terminé. Il est maintenant grand temps de réorganiser votre garde-robe pour faire face à l’hiver avec confort et style. Le retour des temps froids s’accompagne de nouvelles tendances mode aux tons riches et aux touches rétro qui vous permettront de porter des tenues chaudes et confortables, tout en présentant une allure sophistiquée.

Afin d’éviter les faux pas et de choisir les tenues les plus appropriées à votre silhouette, pourquoi ne pas vous offrir les services d’une styliste de mode personnelle? Vous serez ainsi en mesure de rendre le magasinage beaucoup plus agréable et de trouver les vêtements en vogue les mieux adaptés à vos préférences personnelles.

Un brin de chaleur pour affronter l’hiver

Cette année, il n’est pas question de sacrifier votre confort pour suivre la mode. Les tendances de l’automne 2015 ramènent plusieurs matériaux riches et douillets qui feront le bonheur des plus frileuses. Les velours, les lainages de toutes sortes et la fourrure (imitation) offrent des ajouts intéressants à votre tenue automnale.

De plus, le look « emmitouflé » sera à l’honneur : les ponchos de toutes sortes, les cols cheminée, les foulards et les tailles surdimensionnées seront d’actualité. Oubliez les coupes cintrées cette année : les pantalons-jupes, les tenues surdimensionnées, les ponchos et les écharpes s’agencent avec style.

Pour celles qui préfèrent un look plus classique, les longs cardigans, assortis de longs manteaux, feront également fureur pour braver les températures plus froides.

Les tendances des années ’70

Demandez à toute styliste personnelle : la mode se répète. L’automne 2015 s’inspirera en grande partie des styles qui ont marqué les années ’70. Le look bohème, par exemple, aura la cote, au grand bonheur de celles qui aiment un look décontracté.

L’heure est aussi à l’originalité: les motifs floraux et les imprimés de toutes sortes (monochromatiques ou colorés) seront les bienvenus pour agrémenter les looks rétro.

Pour une tenue un peu plus sophistiquée, la taille haute est une valeur sûre cet automne. La ceinture sera d’ailleurs un des accessoires favoris de la saison. Les cols roulés seront aussi de la partie : portés avec des colliers longs, ils créeront un look particulièrement distingué. N’hésitez pas non plus à accessoiriser votre tenue avec de grands chapeaux.

Oser la couleur

Cet automne les couleurs riches refont surface. Les rouges, les marines, les verts, ainsi que les jaunes tirant sur l’or ou l’orangé seront les favoris. Les finis brillants auront aussi leur place dans la mode automnale : il ne sera pas rare de voir une tenue agrémentée d’appliqués brillants, rappelant l’or ou l’argent.

Toutefois, les tenues classiques dans les tons de brun, de beige ou de gris seront aussi au goût du jour. Les tons classiques pourront aussi s’exprimer à travers des imprimés à carreaux ou d’inspiration écossaise. Finalement, le style marin reviendra aussi en force avec les hauts rayés, les déclinaisons de bleu marin, les accents de cuir et les accessoires d’inspiration maritime.

Bref les adaptes des tendances auront l’embarras du choix cette saison.

 

Récupérer eau de pluie

En Occident, chaque personne utilise quotidiennement une importante quantité d’eau. Cela a pour effet d’appauvrir la nappe phréatique, en plus de contribuer à la mauvaise qualité de l’eau potable. Heureusement, il est possible de contourner ces problèmes en récupérant l’eau pluviale et en l’utilisant à différentes fins.

Pourquoi récupérer l’eau de pluie?

L’eau pluviale ressemble beaucoup à l’eau du robinet, mais elle est plus douce, puisqu’elle ne contient pas de chlore ou de calcaire. En principe, c’est de l’eau potable, il n’est toutefois pas recommandé de l’utiliser à des fins consommables, car les risques de contamination lors du processus de récupération sont nombreux. En effet, les matériaux du toit et les déchets qui s’y trouvent peuvent contaminer l’eau.

La récupération d’eau de pluie est surtout pratiquée en Europe. Comparativement au Québec, les nappes phréatiques y sont moins importantes, les populations, plus concentrées, et les systèmes de traitement des eaux usées, beaucoup plus anciens. Il existe même des règlements qui interdisent le rejet de l’eau de pluie s’écoulant des gouttières des maisons neuves à vendre dans le réseau d’égout. Ces habitations doivent donc être munies d’un système de récupération.Lire la suite de

Costa Blanca

 

Le crash immobilier espagnol va profondément marquer un pays touché par le chômage et par l’exode d’une partie de sa jeunesse. Mais la chute des prix immobiliers commence à rendre intéressant l’acquisition d’une résidence secondaire à condition d’être très sélectif

La Costa Blanca ou la Costa Brava pour devenir propriétaire en Espagne ?

Depuis 2008, les prix des biens immobiliers ont chuté en Espagne, les zones côtières sont devenues des zones de prédilection pour ceux qui souhaitent acquérir des logements ou des biens immobiliers, comme pour le cas des villas à Empuriabrava dans la Costa Brava, mais la Costa Blanca a aussi des atouts non négligeables qui pourraient convaincre plus d’un futur propriétaire désireux de construire ou acheter en Espagne. Alors Costa Brava ou Costa Blanca, quelle région côtière de la péninsule ibérique choisir ?Lire la suite de