Comment procéder à un semis de tomate ?

Réaliser un semis de tomate est une tâche assez simple. En somme, tout le monde peut le faire sans difficulté, en suivant quelques conseils. En plus, le semis des tomates permet de cultiver des variétés savoureuses et originales à la fois. C’est un moyen économique et bénéfique à la fois. Il faut également garder en tête qu’utiliser ses propres récoltes est plus intéressant, car vous pourrez obtenir des tomates goûteuses. Surtout, le semis de tomate peut être réalisé par tout le monde, même les débutants. Il ne nécessite que de suivre quelques méthodes faciles à réaliser.

Semer les graines de tomates

Dès la fin de janvier, vous pourrez procéder à un semis de tomates, pour profiter d’une récolte dès la fin du printemps. Les plants de tomates sont à votre disposition dans deux ou trois mois. Pour procéder au semis de tomates, il est nécessaire de semer les graines, pas plus de deux graines par cm². Vous pouvez les semer dans des petits pots composés de terreau. Le choix d’un bon emplacement ne doit pas être négligé ; il est important d’opter pour un endroit ensoleillé.

Quelques semaines après le semis, des plants se sont développés. Il faut donc passer au repiquage, c’est-à-dire sélectionner les plants les plus robustes, et les mettre dans des pots plus grands. Le meilleur plant mesure 20 cm à peu près, avec un feuillage vert sombre et sans fleur. Mettez un peu d’engrais et effectuez un arrosage régulier. Au moment où les plants commencent à jaunir, repiquer les dans leur lieu final, c’est-à-dire dans un potager ou encore un pot plus élargi.

Planter les plants de tomates

Après avoir obtenu des plants bien robustes, il est temps de les planter. Avant de procéder à la plantation de vos tomates, aménager bien votre potager ou votre jardin. Lorsque vous repiquez vos plants, espacez-les de 40 cm en moyenne. Il est également important de planter un tuteur de 1 mètre de hauteur, à proximité de chaque plant, dans le but de les soutenir. Au moment où les tomates grimpent et les fruits se développent, les branches vont alors ployer sous leur poids et s’écrasent, d’où la présence d’un tuteur est nécessaire.

Pour placer le tuteur, enfoncer les de 20 à 30 cm de profondeur, ensuite attacher le plant avec de la ficelle ou du raphia. L’attache du plant doit rester assez lâche, afin d’éviter de l’abîmer. Puisque la tomate nécessite quatre ou cinq heures d’ensoleillement, alors optez pour un coin ensoleillé et à l’abri du vent. Pour récolter de bonnes tomates, n’hésitez pas à choisir des graines de qualité. Nombreux revendeurs de graines et de semences sont à votre disposition, pour en trouver un, cliquez ici.

Laisser un commentaire