Le caviar, jamais à la louche, à la cuillère seulement

Produit rencontré très souvent lors de grandes occasions et surtout chez les plus aisés, le caviar est un mets fin et délicat qui ne cesse encore de surprendre ceux qui y goûtent de nos jours. Produits existant depuis des milliers d’années, le caviar a évolué dans le temps pour devenir un produit de luxe, symbole du luxe et de l’opulence. Au goût fin et très puissant à la fois, sa saveur est à la hauteur de sa valeur. On ne peut cependant pas en abuser, car quelques grammes suffisent amplement pour vivre l’expérience inédite du caviar.

Quelques grammes par personne seulement

Cyril de Lalagade, directeur de la Maison du Caviar, restaurant de prestige de Paris conseille des portions individuelles de 30g pour bien profiter du caviar. Ce dernier est un expert, l’affaire du caviar étant une activité qui s’est transmis chez lui de génération en génération. Pour un apéritif, d’autres professionnels conseillent des portions de 10g, lors d’un dîner, 20 à 30g suffisent. Pour une grande fête, les 50g sont déjà un vrai paradis. Déjà, le prix du caviar est très élevé, ce qui fait qu’il n’est pas raisonnable de le consommer en grande quantité, mais par grammes tout simplement. Ensuite, le goût du caviar est très puissant ce qui fait sa particularité en dépit de la finesse du produit. Il ne suffit que de quelques cuillerées pour se sentir repu ; ce qui n’est pas plus mal. Consommer le caviar à la louche pourrait bien être déraisonnable même si c’est le fantasme de beaucoup de gourmands. Ainsi, il ne faut surtout pas avoir honte de s’acheter du caviar en boîte de 10g ou de 30g chez votre commerçant, ce n’est pas pour rien s’il existe des conditionnements de la sorte pour le caviar.

Déguster le caviar bien frais

Pour ceux habitués à fréquenter les restaurants servant du caviar, impossible de ne pas remarquer la manière dont le produit est présenté. En effet, les plus prestigieux restaurants utilisent des coupes avec un bac à glaçon intégré pour garder le produit bien frais. Dans d’autres, la boite est présentée sur un nid de glace pilée ou bien dans un récipient, c’est selon le restaurant et bien évidemment en fonction de ce que le client souhaite. Cyril de Lalagade, propriétaire de la Maison du Caviar conseille pour sa part de mettre le caviar dans un récipient, sur un nid de glace évidemment, le caviar doit se manger bien frais pour faire ressortir pleinement le goût, mais pas glacé non plus. Tout le monde plongerait ainsi la cuillère dans le même pot pour déguster ces perles noires.
9

Laisser un commentaire