Mieux comprendre le prêt personnel

Le crédit personnel est un crédit à la consommation. Il est dit « non affecté » car l’emprunteur ne doit pas spécifier à quoi il destine l’argent. Il peut donc être utilisé entre autres pour financer un voyage, organiser une fête ou équiper la maison. Vous n’avez donc pas à justifier l’utilisation de ce type de crédit. Ceci implique toutefois un taux légèrement plis élevés qu’un credit affecté à un produit ou un service en particulier type crédit auto.

Conditions du prêt personnel

  • Le montant sollicité dépend des besoins de l’emprunteur dans les limites de ses capacités de remboursements, vous pouvez par exemple demander un micro credit pour financer un petit achat ou un montant plus élevé pour réaliser des travaux.
  • Les mensualités sont constantes durant toute la durée du remboursement du prêt qui varie entre 3 mois et 7 ans suivant le montant emprunté et les possibilités financières de l’emprunteur.
  • Le taux appliqué peut varier légèrement d’un organisme financier à un autre. La partie variable est favorablement influencée quand il n’existe aucun facteur risque. A ce taux nominal viennent s’ajouter différents frais liés au crédit. Le taux annuel effectif global (TAEG) globalise le tout et représente donc le coût réel du crédit. Comme ce taux est généralement plus élevé que celui du crédit affecté, le prêt personnel convient moins pour l’achat d’une voiture.
  • Si le créancier n’exige aucune assurance prête personnel, elle est toutefois conseillée. Cette assurance doit permettre le remboursement du crédit en cas de perte d’emploi, d’incapacité de travail suite à une maladie ou un accident et bien sûr en cas de décès.
  • La loi stipule qu’il est possible de rembourser anticipativement et sans frais tout ou partie d’un prêt personnel.

Conditions d’obtention d’un prêt personnel

La meilleure garantie que peut apporter le demandeur est une situation financière stable et confortable.
Certains documents prouvent cet équilibre financier à savoir les 3 dernières fiches de salaires, la dernière déclaration fiscale ainsi que des relevés de compte récents.
De son côté, le prêteur doit vérifier si le demandeur n’est pas inscrit sur la liste noire du FICP.

Rachat de crédit pour fonctionnaire

Le fonctionnaire, par son statut stable et régulier, peut avoir des problèmes financiers suite à plusieurs crédits octroyés auprès de plusieurs établissements financiers. Mais heureusement qu’il peut demander un rachat de crédit pour fonctionnaire. Leur avantage par rapport au salarié du privé, c’est qu’ils peuvent rassembler plusieurs types de crédits auprès d’un seul organisme : le crédit bancaire, le crédit conso, les dettes, les impôts. A l’issu de cette demande, le fonctionnaire recevra un nouveau tableau d’amortissement avec les mensualités à payer pendant une durée déterminée. Si la personne est membre d’une mutuelle professionnelle, celui-ci lui servira de caution crédit immobilier en cas d’accident de la vie.

 

 

Laisser un commentaire