Placement d’argent, comment placer son argent ? PEL ou assurance-vie ?

Le choix d’un placement d’argent est souvent difficile, surtout si on a du mal à analyser sa situation et ses revenus. Parmi les différents produits proposés aux clients, il y a le livret, l’assurance-vie et le Plan Epargne Logement (PEL). Afin de déterminer l’offre adaptée à ses besoins, une personne ne doit pas se fier à un seul critère. La rentabilité, par exemple, n’est pas l’unique paramètre à tenir en compte pour identifier le meilleur placement. En effet, un investissement à taux de rendement élevé pourrait comporter plus de risques. Pour cela, on peut citer particulièrement le cas des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM). Pour ce type de placement, les contraintes à évaluer sont nombreuses, pour ne citer que les risques liquidité, de crédit et de change. En outre, il y a l’importance de la somme épargnée ou de la durée du placement. En effet, si l’investisseur souhaite anticiper l’échéance, la rentabilité finale de l’épargne est compromise. Sous une autre optique, le fait de consacrer une somme importante pour un même investissement pourrait induire le promoteur en erreur. Cela comporte plusieurs risques. De ce fait, il est conseillé de diversifier les placements si on a des fonds assez élevés.

L’assurance-vie, une meilleure couverture pour les bénéficiaires

Pour savoir comment placer son argent avec l’assurance-vie, il est indispensable de connaître les spécificités de ce produit. À l’opposé des autres types d’assurance comme l’assurance auto et l’assurance décès, l’assurance-vie est une formule d’épargne. La constitution de son capital se fait à partir des versements effectués et des intérêts produits. Si l’assuré décède, les privilèges seront transférés au bénéficiaire indiqué dans le contrat. Il existe 2 types de placement d’assurance-vie. D’un côté, il y a le contrat mono support en euros. Avec cette première option, l’investisseur bénéficie d’un taux garanti et rencontre moins de risques. En effet, il revient à la compagnie d’assurance de garantir la somme. L’investisseur reçoit des intérêts annuels. Ces derniers s’intègrent automatiquement aux versements réalisés. En outre, il y a le placement multi support. Avec cette formule, il y a de nombreux supports. Cela comprend souvent un capital en euros et un fonds garanti. Celui-ci a la même valeur que celle du contrat mono support. La rentabilité dépend de la fluctuation du marché (hausse ou baisse).

Le PEL, un placement bloqué à durée limitée

Le PEL permet à son titulaire, après 4 ans d’épargne, d’obtenir un crédit immobilier à taux réduit. Toutefois, pour ne pas clôturer le compte et bénéficier de ce prêt, aucun retrait ne sera possible pendant ce délai. De plus, un versement minimal annuel est obligatoire. La durée d’un PEL est limitée à 15 ans. Le PEL est un produit d’épargne avantageux dans le long terme. Après les 4 ans qui suivent l’ouverture du compte, le titulaire peut le renouveler d’année en année jusqu’à la durée maximum de 10 ans. Ainsi, les privilèges à obtenir avec un PEL dépendent de la durée d’existence du compte et des versements effectués.

Laisser un commentaire