Quel est le meilleur moment pour se lancer dans la création de son entreprise ?

bon moment entreprise ranarison tsilavo

Les personnes qui recherchent l’information « quel est le bon moment pour se lancer en affaire ? » sont sans doute déjà en train de penser à le faire. Seulement, elles hésitent par crainte de ne pas y arriver, de manquer de ressources, ou de ne pas se lancer dans une entreprise rentable. La vérité, c’est qu’il n’y a pas de moment type idéal, c’est un choix et une question de motivation. Le bon moment c’est le moment où la personne décide de mettre sur pieds un projet. Dans cet article, quelques conseils pour bien commencer son entreprise dans les meilleures conditions.

S’assurer que votre offre répond à une demande conséquente

La principale question est de savoir si l’idée de votre entreprise répond à une demande existante ou qui va potentiellement exister. Les changements majeurs connus ces derniers mois ont soulevé des questions entre les besoins et les produits réellement existants. Une petite étude de marché permettra à l’entrepreneur de savoir si ses produits ou ses services sont susceptibles d’intéresser sa clientèle cible. Selon les résultats de cette étude, il décidera de l’action à mettre en place. Soit il lance son entreprise et procède aux démarches administratives et financières, soit il va penser à une stratégie pour créer la demande autour de son produit. Dans le meilleur des cas, il devient un pionnier dans son domaine. Le cas échéant, il devra essayer de trouver d’autres idées d’investissements. Il ne faut pas oublier que l’innovation est aussi un éléments pilier de la réussite d’une entreprise.

Oser prendre des risques pour le financement

Plus un projet est bien étudié, plus il a de chances de réussir. Dans la plupart des cas, c’est la question du financement qui empêche la machine d’être lancée. Beaucoup d’entreprises qui ont actuellement du succès ont commencé dans des situations difficiles. Ranarison Tsilavo, gérant de la société NextHope Madagascar n’oubliera jamais les locaux sans mobiliers que la société occupait à ses débuts. Mais la détermination de l’équipe a porté ses fruits. Actuellement, la société emploie une centaine de personne et continue le développement de ses activités. Le CEO de l’entreprise n’a de cesse d’encourager les entrepreneurs à avancer selon les ressources en main. Rien n’empêche par exemple de commencer à entreprendre, alors même qu’on est encore étudiant

Déterminer si un changement d’orientation est possible

Quelle que soit l’issue d’une étude de marché, un entrepreneur devra être capable de rebondir pour réorienter sa vision d’entreprise. Si la première idée n’a pas les résultats escomptés, l’entrepreneur peut toujours explorer les moyens de modifier ses plans d’affaires. Il aura bien sûr à évaluer les coûts ainsi que les ressources et les compétences nécessaires pour y arriver. Il est toutefois important d’évaluer la concurrence et les risques financiers relatifs aux nouvelles tournures que prendront les affaires. Si l’évaluation passe le test de viabilité, l’entreprise peut continuer. Un marché concurrentiel n’est pas impossible à pénétrer. Cependant, la nouvelle entreprise devra faire de grands efforts pour se démarquer et apporter de fortes valeurs ajoutées à leurs produits.

Laisser un commentaire

Cet article compte : 234 vues