Quels critères pour choisir son terminal de paiement électronique ?

Avec la dominance de l’utilisation de la carte bancaire comme moyen de paiement par les consommateurs dans la plupart des commerces, il est devenu indispensable de s’équiper en conséquence. Dans ce contexte, il est essentiel de bien analyser son activité ou son commerce afin de définir au mieux ses besoins et choisir son terminal de paiement électronique et sa technologie en fonction de ces derniers. En effet, les fabricants ont développé différentes technologies pour les terminaux de paiement électroniques afin de s’adapter au mieux aux spécificités de chacun qui diffèrent grandement d’un établissement à l’autre et d’un professionnel à l’autre. Petite revue des terminaux de paiement électroniques disponibles sur le marché.

Un modèle de TPE particulier pour les professionnels de santé

S’il est une population qui a des besoins très spécifiques en matière de terminal de paiement électronique, c’est sans aucun doute celle des professionnels de santé comme les médecins, les infirmiers ou encore les orthophonistes et les kinésithérapeutes. En effet, ces derniers doivent pouvoir non seulement se faire régler les actes qu’ils pratiquent qu’il s’agisse de soins ou de consultations, mais doivent également télétransmettre les feuilles de soins concernant ces actes à l’assurance maladie par le biais d’un lecteur de carte Sésam vitale. Prenant en compte cette particularité, les fabricants ont ainsi conçu un terminal permettant à la fois la lecture des cartes vitales, mais aussi celle des cartes bancaires et compatibles avec les logiciels de télétransmission indispensables aux professionnels de santé. Par ailleurs, étant donné la mobilité fréquente de ces professionnels qui peuvent consulter aussi bien au sein de leur cabinet qu’à domicile, il était nécessaire de prévoir un appareil doté d’une technologie permettant de se connecter à distance. 

Les différentes technologies des Terminaux de Paiement Electronique

Tous les besoins des commerçants et professionnels n’étant pas identiques, il était essentiel pour les entreprises commercialisant les TPE de pouvoir proposer des modèles s’adaptant à chaque situation. On peut ainsi distinguer trois grandes familles de technologie sous-tendant le fonctionnement des terminaux de paiement électroniques. : RTC, ADSL et 3 G. Les terminaux de paiement électroniques RTC sont les premiers à être apparus sur le marché, ils fonctionnent en s’appuyant sur le réseau France Télécom classique et nécessitent donc une ligne et un abonnement France Télécom. Les commerces n’ayant qu’un faible débit de transactions réalisées à l’aide de cartes bancaires peuvent tout à fait se satisfaire de cette technologie efficace, quoique quelque peu ancienne. D’ailleurs, la plupart du temps les commerces disposent d’une box ADSL et se tournent de fait vers des terminaux de paiement électroniques IP/ADSL à la fois rapides, performants et d’un coût très abordable. Enfin, les professions les plus mobiles comme les taxis ou encore les commerçants se déplaçant sur les foires et les marchés se tourneront plutôt vers la technologie 3G qui s’appuie sur le réseau 3G pour permettre d’effectuer des encaissements partout.

Laisser un commentaire

Cet article compte : 99 vues